National
13:34 2 juin 2020 | mise à jour le: 2 juin 2020 à 16:13

L’indépendance d’Arruda questionnée, Legault à sa défense

L’indépendance d’Arruda questionnée, Legault à sa défense
Photo: Josie Desmarais/MétroLe directeur national de santé publique, Dr. Horacio Arruda

François Legault persiste et signe. La direction nationale de la santé publique et sa tête d’affiche, Horacio Arruda, ont fait part d’une indépendance totale depuis le début de la pandémie de coronavirus.

«Le Dr Arruda a agi avec toute l’indépendance que ce poste-là nécessite», a martelé le premier ministre du Québec lors de son point de presse quotidien sur la COVID-19.

«On a eu des bonnes discussions à peu près tous les jours. Ce n’est pas nous qui avons imposé quoi que ce soit», a ajouté le député de L’Assomption.

Le premier ministre réagissait notamment aux critiques du chef intérimaire du troisième groupe d’opposition, Pascal Bérubé. Plus tôt dans la matinée, le représentant du Parti québécois avait mis en doute les décisions de la Santé publique.

«On dit ça depuis longtemps, que les points de presse doivent servir pour des raisons de santé publique. J’ai l’impression que plus ça va, plus il fait de la politique et moins il se fait de la santé publique», a-t-il lancé.

M. Bérubé dénonce entre autres que la décision de laisser les écoles fermées d’ici l’automne a Montréal en était une «politique».

Après quelques semaines d’attente, les parents du Grand Montréal et de Joliette ont appris à la mi-mai que leurs enfants ne retourneraient pas à l’école avant septembre.

Formation pour les CHSLD

En point de presse mardi, le premier ministre a d’ailleurs détaillé les formations offertes à partir du 15 juin pour remplir les CHSLD avec 10 000 nouveaux employés dès cet automne. Québec y avait fait allusion à de nombreuses reprises dans les derniers jours.

Le gouvernement a rendu l’inscription disponible sur son site Web. La formation s’étirera sur trois mois. Ces douze semaines seront rémunérées à la hauteur de 760$ par semaine. L’Attestation d’études professionnelles obtenue en fin de formation permettra aux nouveaux préposés de toucher un salaire annuel initial de 49 000$.

L’objectif: recruter 10 000 personnes à travers le Québec pour devenir des préposés en CHSLD.

«On doit se préparer pour une possible deuxième vague. Donc, il y a une urgence d’agir», a souligné le premier ministre.

Articles similaires