National
17:15 7 juin 2020 | mise à jour le: 7 juin 2020 à 17:15 temps de lecture: 3 minutes

Les services de garde en zone froide pourront accueillir plus d’enfants

Les services de garde en zone froide pourront accueillir plus d’enfants
Photo: 123RF

Québec rentre dans une nouvelle phase et annonce dès le 8 juin, une augmentation de l’accueil d’enfants dans les services de garde situés en zone froide.

En accord avec la Direction générale de la Santé Publique, cette troisième étape dans la réouverture graduelle des services de garde concerne les établissements situés à l’extérieur des territoires de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), de la municipalité régionale de comté (MRC) de Joliette et de la ville de L’Épiphanie. Ils peuvent dorénavant accueillir jusqu’à 75% du nombre d’enfants maximal indiqué à leur permis.

Le nouveau ratio par éducatrice permis par cette phase 3 est de : Au plus 3 enfants âgés de moins de 18 mois, au plus 6 enfants âgés de 18 mois à moins de 4 ans, au plus 8 enfants âgés de 4 ans et plus. Pour les services de garde en milieu familial (RSG) ce ratio sera de cinq enfants pour une personne responsable et de sept si elle est assistée.

C’est une «nouvelle étape de cette lutte que nous menons contre la pandémie» a déclaré le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe.

«Les efforts que nous avons déployés dernièrement ont porté fruit. La conciliation famille-travail est encore un enjeu important pour de nombreux parents, et l’annonce d’aujourd’hui vient répondre à un réel besoin. En plus d’améliorer la qualité de vie des familles, cette nouvelle phase de réouverture des services de garde permettra à de nombreux parents de retourner sur le marché du travail.»

Le ministre tient aussi à remercier dans son communiqué, les éducatrices et les éducateurs pour leur travail, qui permet de soulager le quotidien des parents après des semaines bien difficiles.

Concernant les établissements situés dans la CMM, la MRC de Joliette et la ville de L’Épiphanie, le ratio reste pour le moment, à 30% du nombre d’enfants maximal relatif à leur permis. Le ministre précise néanmoins que les établissements pourront accueillir jusqu’à 50% de leur capacité, si la demande excède ces 30% et que l’établissement possède «des aménagements et des ressources nécessaires pour fournir ces services dans le respect des consignes liées au contexte de la pandémie de la COVID-19». Québec précise néanmoins que si la situation sanitaire s’améliore dans les prochains jours, les services de garde pourront entamer la phase de 2 du plan et accueillir plus d’enfants à partir du 15 juin.

Le gouvernement précise enfin qu’un suivi sera assuré par les autorités de santé publique concernant une réévaluation des ratios, mais aussi à propos des mesures d’hygiènes et de salubrité dans les installations afin d’assurer la sécurité des enfants et du personnel.

Articles similaires