National
18:12 7 juin 2020 | mise à jour le: 7 juin 2020 à 18:12 temps de lecture: 2 minutes

Début des travaux pour la nouvelle unité de soins intensifs de l’Hôpital de Granby

Début des travaux pour la nouvelle unité de soins intensifs de l’Hôpital de Granby
Photo: Capture Google Street ViewCapture Google Street View

C’est aujourd’hui que débute la construction de la nouvelle unité de soins intensifs de l’Hôpital de Granby, comme l’ont annoncé la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, ainsi que le ministre des Transports, ministre responsable de la région de l’Estrie et député de Granby, François Bonnardel dans un communiqué.

Ce sont près de 1 158 mètres carrés d’agrandissement qui sont prévus au-dessus de l’aile Nord de l’hôpital. Cette nouvelle zone comportera huit chambres individuelles, un poste infirmier centralisé, des postes infirmiers décentralisés ainsi que d’une salle de rencontre pour les familles et d’un salon des familles et des visiteurs. Cette nouvelle unité de soins intensifs sera mise aux normes et proposera «des espaces plus adéquats, fonctionnels et sécuritaires pour les usagers et le personnel» comme l’a déclaré la ministre Danielle McCann :

«Ce projet majeur d’infrastructure hospitalière démontre que nous posons des actions concrètes pour moderniser notre réseau, de manière cohérente avec les besoins actuels de la population. La crise que nous traversons nous a bien démontré l’importance d’assurer la meilleure organisation clinique possible, notamment sur le plan de la sécurité des usagers et du personnel. Ces nouveaux locaux contribueront en effet à améliorer la prévention et le contrôle des infections, de même que la prestation de soins.»

Initialement prévu pour le 16 mars dernier, le chantier avait dû être retardé de 3 mois en raison de la pandémie de COVID-19.

Des travaux prévus en conséquence pour une fin mai 2021, qui représente un investissement de 10,2 M$. Une somme financée à hauteur de 4,5 M$ par la Fondation du Centre hospitalier de Granby, et de 3,4 M$ par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Le reste est assumé par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke, gestionnaire du projet.

Articles similaires