National
17:10 21 septembre 2020 | mise à jour le: 21 septembre 2020 à 17:21 temps de lecture: 2 minutes

Lettre empoisonnée à Trump: la GRC débarque à Longueuil

Lettre empoisonnée à Trump: la GRC débarque à Longueuil
Photo: Twitter/@grcqc

Une opération policière d’envergure est en cours à Longueuil dans le secteur de Saint-Hubert en lien avec l’enquête sur une lettre empoisonnée envoyée au président américain Donald Trump.

Des images diffusées sur Twitter par la GRC montrent le déploiement autour d’un immeuble à condos du boulevard Vauquelin, où une perquisition de la GRC a eu lieu avec l’assistance de la police de Longueuil. Une évacuation préventive y a été effectuée.

Selon ce que rapporte La Presse, «deux hommes en combinaison hazmat et d’autres en tenue militaire ont fait plusieurs allées et venues près de la bâtisse neuve».

Le caporal Charles Poirier, porte-parole de la GRC, a indiqué à La Presse que «le lieu est en lien avec le dossier et la suspecte», sans confirmer qu’il s’agissait de la résidence d’où provenait la lettre.

La femme suspectée d’avoir envoyée une lettre contenant de la ricine a été arrêtée près du Peace Bridge, à proximité de la ville de Buffalo, dans l’État de New York. CNN indique que deux tests ont été effectués pour confirmer la présence de ricine dans le courrier envoyé à la Maison-Blanche.

Radio-Canada rapporte que la femme aurait déjà eu des démêlés avec la justice au Texas pour des crimes impliquant des armes à feu. Une audience dans ce dossier est prévue mardi après-midi.

Articles similaires