National
17:43 11 février 2021 | mise à jour le: 11 février 2021 à 18:57 temps de lecture: 3 minutes

Ottawa approuve l’acquisition d’Air Transat par Air Canada

Ottawa approuve l’acquisition d’Air Transat par Air Canada
Photo: Pablo Ortiz/Métro

Le gouvernement du Canada approuve l’acquisition d’Air Transat par Air Canada «sous réserve de modalités strictes qui servent les intérêts des Canadiens.»

«La pandémie de COVID-19 a été un facteur clé dans la prise de la décision définitive, peut-on lire dans un communiqué du ministère des Transports. Comme Transat A.T. l’a elle-même souligné en décembre 2020, l’incertitude actuelle jette un doute sur la capacité de l’entreprise à poursuivre son exploitation, car l’entreprise fait face à des difficultés financières importantes. »

Transport Canada impose à Air Canada plusieurs conditions à cette transaction, dont le maintien du siège social de l’entreprise et de la marque Transat A.T. au Québec et le maintien de 1500 employés dans le secteur d’activité du voyage d’agrément de la nouvelle entité.

Air Canada doit aussi s’engager à faciliter l’entretien des aéronefs au Canada et donner la priorité aux contrats passés au Québec pour ces services, à mettre en place un mécanisme de surveillance des prix, à établir et desservir des routes vers de nouvelles destinations dans les cinq premières années et à instaurer des mesures pour faciliter et encourager d’autres transporteurs aériens à reprendre les routes vers l’Europe dont Transat A.T. assurait le service.

«Étant donné les conséquences dévastatrices de la pandémie de COVID-19 sur l’industrie du transport aérien, l’acquisition proposée de Transat A.T. par Air Canada apportera une plus grande stabilité dans le marché canadien du transport aérien, a déclaré le ministre des Transports, Omar Alghabra. Elle sera assortie de modalités strictes qui favoriseront la concurrence internationale et la connectivité, et protégeront les emplois. Nous avons confiance que ces mesures profiteront aux voyageurs et à l’industrie entière.»

Le gouvernement a tenu à rassurer les clients qui attendent toujours un remboursement d’Air Transat pour les vols annulés en raison de la pandémie.

«La question du remboursement est un enjeu essentiel des négociations avec les transporteurs aériens à l’égard de toute mesure d’aide, et le gouvernement du Canada continuera de prendre en compte les besoins des clients de Transat A.T.», fait-on valoir dans le communiqué.

Entreprise controversée pour ses lacunes en matière de services en français, Air Canada aura  «l’obligation de veiller à ce que Transat A.T., à titre de filiale d’Air Canada, fournisse des communications et des services au public dans les deux langues officielles», souligne le ministère des Transports.

Articles similaires