National
13:05 22 avril 2021 | mise à jour le: 22 avril 2021 à 16:41 temps de lecture: 2 minutes

Québec étend la vaccination aux personnes avec un handicap

Québec étend la vaccination aux personnes avec un handicap
Photo: Josie Desmarais/MétroLe ministre de la santé, Christian Dubé, accompagné du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, et du directeur de la campagne de vaccination contre la COVID-19 au Québec, Dr Daniel Paré.

Nouvelle dose d’espoir pour les personnes en situation de handicap. Québec ouvre une nouvelle porte dans son ordre de priorité vaccinale et permettra à 800 000 personnes supplémentaires d’accéder aux vaccins.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a confirmé la nouvelle, jeudi, 48 heures après avoir évoqué cette possibilité en point de presse. «On veut être le plus inclusif possible», a-t-il lancé, entouré du directeur de la campagne de vaccination, Daniel Paré, et du directeur national de santé publique, Horacio Arruda.

Les Québécois de tous âges «présentant une incapacité motrice, intellectuelle, de la parole ou du langage, visuelle, auditive ou associée à d’autres sens, ou encore, liée à un trouble du spectre de l’autisme» auront donc l’occasion de réserver une plage de vaccination à partir de mercredi prochain, tout comme leur proche aidant. Au total, on parle d’environ 500 000 personnes.

Québec agrandit aussi l’accès à la vaccination des malades chroniques. Jusqu’à maintenant, chez les moins de 60 ans, seuls ceux qui faisaient l’objet d’un suivi régulier à l’hôpital ou en pharmacie avaient accès au vaccin contre la COVID-19.

Dans les derniers jours, plusieurs voix s’étaient élevées pour demander à Québec de s’ajuster. Environ 300 000 personnes supplémentaires pourront réserver une dose dès demain.

Un surplus de Pfizer

Jusqu’à maintenant, le ministre Dubé avait répété le même message: impossible d’étendre les priorités vaccinales, par manque de vaccins. Or, les dernières livraisons de Pfizer changent la donne.

«Les vaccins de Pfizer, c’est comme une horloge suisse. Ça nous rentre à toutes les semaines», a-t-il lancé mardi. C’est donc dire que les 800 000 Québécois nouvellement admissibles à la vaccination recevront du Pfizer.

Environ 2,5 M de Québécois ont reçu des doses vaccinales jusqu’à maintenant. Mercredi, l’ouverture de la vaccination aux 45 ans et plus a permis d’administrer un nombre record de doses.

Le 24 juin prochain, le gouvernement provincial souhaite avoir inoculé tous ceux qui le désirent. La vaccination massive dans la population générale pourrait s’amorcer à la fin du mois de mai, a déjà indiqué M. Dubé.

Articles similaires