National
20:17 30 avril 2021 | mise à jour le: 30 avril 2021 à 20:24 Temps de lecture: 2 minutes

Santé Canada suspend la distribution du vaccin de Johnson&Johnson

Santé Canada suspend la distribution du vaccin de Johnson&Johnson
Photo: Jon Cherry/Getty Images

Santé Canada suspend la distribution du vaccin de Janssen (Johnson&Johnson) après qu’une inspection de la Food and Drug Administration des États-Unis ait révélé «de multiples faits préoccupants».

«Santé Canada a appris qu’une substance médicamenteuse produite à l’installation d’Emergent [à Baltimore, au Maryland] avait été utilisée dans la fabrication des doses du vaccin de Janssen qui devaient initialement être utilisées au Canada et qui ont été reçues le 28 avril», indique un communiqué de presse de Santé Canada.

«La substance médicamenteuse est le principe actif qui fait l’objet d’un traitement supplémentaire pour être transformé en produit final (c.-à-d. le vaccin). Les vaccins finaux de Janssen ont été fabriqués dans une autre installation à l’extérieur des États-Unis», poursuit l’agence fédérale.

Santé Canada confirme que des doses du vaccin Johnson&Johnson ont été livrées au Canada le 28 avril. On en attendait 300 000.

«Le Ministère continue de collaborer avec Janssen, AstraZeneca et la FDA pour garantir que l’installation respecte les normes de fabrication et que tous les stocks de vaccin expédiés au Canada soient de première qualité», indique l’organisme.

«Comme pour tous les vaccins importés au Canada, les vaccins de Janssen ne pourront être distribués que si Santé Canada est assuré qu’ils respectent les normes élevées du Ministère en matière de qualité, d’innocuité et d’efficacité», indique Santé Canada.

Santé Canada a indiqué dans un communiqué de presse datant du 25 avril que le 1,5 million de doses du vaccin d’AstraZeneca qui a été importé au Canada à partir de cette installation satisfont aux spécifications de qualité.

Un arrêté d’urgence permet aux entreprises de soumettre les renseignements et les données sur l’innocuité et l’efficacité à mesure qu’ils deviennent disponibles. Il s’agit d’un processus qui permet à Santé Canada d’amorcer son examen sans tarder, à mesure que les renseignements sont reçus.

Articles similaires