Soutenez

Des organismes en santé mentale veulent la fin de l’émission «Huissiers»

Photo: iStock

Des organismes communautaires demandent conjointement la fin de l’émission Huissiers, car elle propage des préjugés sur des personnes qui ont des troubles de santé mentale tout en faisant un show sur la misère des gens, expliquent-ils.

Cette émission coproduite par Bell et diffusée sur la chaîne Noovo montre des évictions de locataires, dont plusieurs vivent de la détresse psychologique ou ont des problèmes de santé mentale, explique l’intervenante sociale à Projet PAL, Anne-Marie Gallant. Les organismes dénoncent ainsi le double discours de Bell, qui est aussi impliqué dans un programme de soutien à la cause de la santé mentale avec Bell Cause pour la cause.

«On pense avant tout aux conséquences négatives de cette émission. Elle vient nourrir les pires préjugés et renforce les idées reçues sur des personnes en situation de santé mentale [précaire]. C’est d’autant plus choquant lorsque le producteur participe à une campagne de soutien à la santé mentale», explique la directrice générale de l’Association des groupes d’intervention en défense des droits en santé mentale du Québec (AGIDD-SMQ), Doris Provencher.

L’intervenante sociale à Projet PAL, Anne-Marie Gallant, explique que le programme Bell Cause pour la cause est primordial pour le milieu communautaire en santé mentale, qui est sous-financé, mais que Bell doit se positionner clairement. «Pour être un acteur crédible, on peut pas créer du tort d’un côté et tenter d’améliorer les choses de l’autre, perpétuer des stéréotypes tout en luttant contre la stigmatisation. On peut faire l’émission Huissiers ou être un champion de la santé mentale. On ne peut pas être les deux, il faut choisir.»

«On déplore de faire un show télé avec la misère des gens.

Carole Lévis, du Regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec (RRASMQ)

«Une éviction, c’est souvent une condamnation à l’itinérance», précise Marion Duval, du Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ).

Une pétition en ligne demandant la fin de l’émission a été transmise au producteur Bell. «En pleine pandémie, alors que de plus en plus de personnes sont touchées par la crise du logement et que la santé mentale collective est fragilisée, nous appelons à la fin de la production et de la diffusion de cette émission», est-il précisé.

Projet PAL est une ressource alternative en santé mentale de Montréal, qui offre notamment de l’hébergement avec soutien communautaire.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.