Soutenez

TLMEP: Jean-Philippe Dion justifie le report de Star Académie

Jean-Philippe Dion, producteur de Star Académie. Photo: Capture d'écran

«Le plus gros show de variété au Québec», Star Académie, a été retardé de deux semaines par la COVID-19, mais son producteur Jean-Philippe Dion préfère un report plutôt qu’un arrêt en cours d’émission, a-t-il expliqué en entrevue à Tout le monde en parle, dimanche soir.

Star Académie a annoncé cette semaine le report, pour une deuxième fois, de son émission à cause de 10 cas de COVID-19 parmi les candidats. Même si déplacer l’émission de deux semaines coûte des millions de dollars et touche les équipes et les artistes internationaux invités, le report se justifie, explique Jean-Philippe Dion. Il veut commencer l’émission sur des bases saines plutôt que de prendre le risque de devoir la stopper en cours de route.

On aurait pu présenter un show de variété ce soir, mais cela aurait été un show tout croche avec deux trois candidats sur scène, deux trois à l’hôtel. C’est vraiment un choix drastique. Tant qu’à commencer, on va commencer comme il faut. On va faire un vrai bon premier show de variété pour que ces jeunes-là vivent leur rêve comme ils voulaient le vivre.

Jean-Philippe Dion, producteur de Star Académie

En effet, les candidats sont actuellement à l’hôtel et rongent leur frein. «Il n’y a pas de cas grave, tout le monde a des symptômes, personne n’est à l’hôpital. Tout le monde est capable de vivre sa vie, mais c’est le moral qui est pas facile. […] C’est pas facile pour eux, ils sont arrivés le 3 janvier avec leurs valises en se disant “on a des chances d’entrer dans l’académie pour faire le plus gros show de variété au Québec”. Et finalement, ils sont dans leurs chambres depuis trois semaines à attendre leur rêve», mentionne Jean-Philippe Dion.

La directrice de l’académie, Lara Fabien, serait aussi tombée malade, mais Jean-Philippe Dion ne peut confirmer. «Je ne peux pas parler de l’état de santé des gens comme ça, même chose pour les candidats, on ne les a pas nommés. Ce que l’on sait, c’est que tout le monde a un passeport vaccinal pour rentrer sur les plateaux de tournage. C’est plus compliqué de rentrer à Star Académie que dans une prison.»

Pourtant la production a été prudente puisque les candidats avaient dû respecter un isolement préventif avant le début de l’émission et tous semblent être triplement vaccinés, selon Jean-Philippe Dion. «Selon ce qu’on nous dit, c’est beaucoup du restant des temps des Fêtes, ç’a pris une semaine, voire une semaine et demie, pour développer les symptômes. […] Ils ont tous leur troisième dose ces jeunes-là.»

Karim Ouellet mis à l’honneur dans l’émission?

Karim Ouellet, artiste musical récemment décédé, aurait fait part de son intention que l’une de ses chansons devienne le thème de l’émission. Ce à quoi le producteur, Jean-Philippe Dion, est tout à fait ouvert si un accord avec la famille est trouvé. «On a appelé des gens de son entourage pour mettre la main sur cette chanson. Mais on ne sait pas si Karim était satisfait de la chanson, donc nous, avant de faire quoi que ce soit, on veut s’assurer que l’entourage puisse confirmer que Karim était fier. Évidemment, ça serait un honneur pour nous de pouvoir la chanter sur scène.»

L’émission commencera dimanche prochain et se terminera en avril, assure M. Dion. «C’est sûr sûr sûr.»

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.