National

Québec annonce la fin du passeport vaccinal le 14 mars

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé Photo: Josie Desmarais/Métro

Québec annonce le retrait graduel du «code QR». D’ici le 14 mars, ce sera la fin du passeport vaccinal dans les magasins à grande surface et la SAQ, ensuite les lieux de culte, puis les bars, les restaurants et les CHSLD, entre autres.

La fin du passeport vaccinal suivra donc l’échéancier général de déconfinement annoncé par le gouvernement Legault, qui s’échelonnera aussi jusqu’au 14 mars. «C’est un pas de plus vers les assouplissements. […] On doit commencer à se préparer à apprendre à vivre avec le virus», affirme le ministre Dubé en point de presse.

Dès demain, le passeport vaccinal ne sera plus requis dans les commerces de grande surface de plus de 1500 mètres carrés, ni à la Société des alcools du Québec (SAQ) ou à la Société québécoise du cannabis (SQDC).

Le 21 février, il ne sera plus nécessaire pour accéder aux lieux de culte et pour assister à des funérailles. Enfin, le 14 mars, l’obligation du passeport vaccinal sera levée partout où elle actuellement en vigueur au Québec, notamment les bars, les restaurants, les cinémas, mais aussi les CHSLD et les résidences pour personnes âgées (RPA).

«On peut amorcer un retour à la vie normale», résume le Dr Luc Boileau, directeur national de santé publique par intérim. Selon le Dr Boileau, la santé publique travaillait depuis plusieurs jours sur une recommandation en ce sens. Elle n’était toutefois pas à l’aise de recommander la fin du passeport vaccinal avant-hier.

«Le passeport vaccinal a servi les objectifs qu’on s’était donnés à la fin de l’année 2021, soit de protéger les Québécois ainsi que notre réseau de santé et de permettre un retour à une certaine normalité», explique Christian Dubé. Selon les calculs du ministre de la Santé, la mise en place de cet outil aurait incité «600 000 personnes à aller chercher leur première dose» et évité «un confinement généralisé». Le passeport vaccinal reste requis pour les voyages internationaux, puisque cette mesure relève du gouvernement fédéral.

Christian Dubé souhaite rester prudent et indique que le passeport vaccinal pourrait refaire surface si la situation l’exigeait. «Je le dis avec beaucoup d’attention, parce qu’on pourrait encore en avoir besoin. Si jamais [une 6e vague] nous arrivait, c’est un outil qu’on garde dans notre poche. J’espère qu’on n’en aura pas besoin.»

Omicron a-t-il changé la donne?

Il y a eu un avant et un après Omicron, selon le Dr Boileau. Le fort taux de vaccination, associé à la forte contagion du variant Omicron et à une meilleure situation hospitalière, rend l’utilisation du passeport vaccinal moins nécessaire.

«Environ 25% des Québécois ont contracté Omicron dans les deux derniers mois. […] On est rendu à une étape où l’utilité du passeport vaccinal est de moins en moins nécessaire», explique le ministre Dubé.

Selon le ministre de la Santé, l’arrivée du traitement Paxlovid joue aussi en faveur d’un retrait du «code QR». «Il s’agit d’apprendre à vivre avec le virus», déclare M. Dubé.

Celui-ci ajoute que la décision n’a rien à voir avec le mouvement de contestation qui a pris de l’envergure au cours des dernières semaines. Les blocages effectués par des camionneurs à Ottawa et à certains postes frontaliers ont d’ailleurs forcé le premier ministre fédéral, Justin Trudeau, à utiliser la Loi sur les mesures d’urgence.

«On ne le fait pas parce qu’il y a une pression dans la rue, mais parce que la situation le permet», précise le ministre.

La mesure du port du masque est, quant à elle, maintenue jusqu’au 14 mars au moins. «Le port du masque est nécessaire et toujours requis; c’est important», rappelle Christian Dubé.

Au Québec, on compte 43 hospitalisations de moins par rapport à hier. Depuis lundi, 135 personnes ont été hospitalisées après avoir contracté la COVID-19, et 178 personnes ont quitté les hôpitaux, pour un total de 2052 hospitalisations à travers la province.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet