National

COVID-19: «une hausse qui continue de s’installer» au Québec

Luc Boileau
Le premier ministre, François Legault, a donné un point de presse en compagnie du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et du directeur national de santé publique par intérim, le Dr Luc Boileau. / Josie Desmarais/Métro Photo: Josie Desmarais/Métro

Montée de la propagation du variant BA.2, taux de positivité à la hausse, augmentation du nombre de cas confirmés de COVID-19: le directeur national de santé publique par intérim, Luc Boileau, reconnaît que le Québec vit une «hausse qui continue de s’installer» sans toutefois confirmer que la province est entrée en sixième vague de la pandémie. Il n’envisage pas, toutefois, de remettre en place des mesures sanitaires à l’échelle de l’ensemble de la population.

«Le variant BA. 2 progresse. Il y a une semaine, on était déjà à 57% [des cas répertoriés]. On s’attend vraisemblablement en ce moment à faire aisément le calcul qu’il y a au moins les deux tiers des cas qui sont des cas de BA.2 à travers le Québec», a indiqué M. Boileau en conférence de presse, dimanche.

S’il précise que la hausse des différents indicateurs de la pandémie était attendue par la santé publique avec la levée progressive des mesures sanitaires, il ajoute que les Québécois devront apprendre à vivre avec le virus, «mais de façon responsable».

Disant se fier aux plus récentes modélisations et projections de l’Institut d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS), M. Boileau croit qu’il est «vraisemblable que les hospitalisations vont continuer d’augmenter» prochainement. Il invite les personnes à risque telles que les personnes âgées ou immunosupprimées à se montrer vigilantes.

«On ne dit pas aux personnes plus âgées ou qui présentent des risques de développer des complications de ne plus sortir. Mais il faut vraiment faire attention parce que le risque est réel. La plupart des éclosions en ce moment proviennent des rassemblements soit entre amis ou entre collègues ou en famille», explique M. Boileau.

La hausse du nombre de cas au Québec se ferait sentir de façon plus spécifique pour ce qui est des travailleurs de la santé. En moins d’une semaine, le réseau de la santé a noté une hausse de 60% du nombre de congés de maladie pris en raison d’une infection à la COVID-19, a révélé M. Boileau dimanche.

Quelque 8600 travailleurs de la santé étaient absents du travail pour des raisons de maladie, dimanche, dont la majeure partie en raison d’une infection à la COVID-19.

Une hausse des hospitalisations a par ailleurs été observée dans plusieurs régions du Québec, dont la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, le Saguenay–Lac-Saint-Jean, la Côte-Nord, l’Abitibi-Témiscamingue, le Bas-Saint-Laurent ainsi que la région de la Capitale-Nationale et dans une moindre mesure, Chaudière-Appalaches, souligne M. Boileau.

La région de Montréal semblerait moins touchée pour le moment pour ce qui est de la hausse des hospitalisations.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet