Soutenez

Passeports vaccinaux frauduleux: seulement 10 amendes sur 200 dossiers

Un passeport vaccinal.
Un passeport vaccinal. Photo: Ministère de la Santé et des Services sociaux

Après 6 mois d’enquête sur les passeports vaccinaux frauduleux, le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a envoyé une première série de constats d’infraction. Sur les 200 dossiers déposés par l’Unité permanente anticorruption (UPAC), seulement 10 personnes ont reçu une amende.

L’UPAC a entamé plusieurs enquêtes concernant l’obtention et l’utilisation de passeports vaccinaux frauduleux au Québec. En février le gouvernement a d’ailleurs annulé environ 300 passeports. Métro a contacté le DPCP pour savoir pourquoi seulement 10 personnes ont reçu un constat d’infraction.

«L’analyse des dossiers soumis par l’UPAC dans le cadre de ces enquêtes suit son cours d’une façon continue», souligne la porte-parole du Directeur des poursuites criminelles et pénales, Audrey Roy-Cloutier.

Actuellement, une trentaine d’enquêtes criminelles sont toujours ouvertes, souligne l’UPAC.

Rappelons que selon le DPCP «les infractions commises en lien avec la fabrication ou l’utilisation d’un faux passeport vaccinal ne devraient pas faire l’objet d’un traitement non judiciaire ni d’une mesure de rechange».

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.