National

Dénonciation des coupures à l’aide sociale

Dans le cadre de la semaine des personnes assistées sociales, plusieurs centaine de personnes ont pris la rue jeudi et ont visité la député d’Hochelaga, Carole Poirier. Elles ont dénoncé les modifications faites au programme d’aide sociale et les mesures d’austérité prévues par le Parti québécois afin d’atteindre le déficit zéro.

Devant l’intransigeance de la ministre du Travail, Agnès Maltais, l’Organisation populaire des droits sociaux (OPDS-RM) a réclamé du gouvernement un partage plus juste des richesses.

L’organisme de défense des droits des personnes assistées sociales exige un revenu de citoyenneté inconditionnel et universel équivalent au seuil de faible revenu, qui était de 23 298$ en 2011, selon Statistique Canada.

«Le gouvernement compte économiser 20 M$ avec ces coupures, 20 M$ sur le dos des plus pauvres! C’est inadmissible», a déclaré par voie de communiqué Adam Pétrin, le porte-parole de l’OPDS-RM.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *