National
17:33 28 août 2013 | mise à jour le: 29 août 2013 à 08:53 temps de lecture: 3 minutes

Quatre insectes québécois inusités

Quatre insectes québécois inusités

On entend souvent dire que les insectes du Québec n’ont rien d’intéressant. Nos espèces ne devraient avoir aucun complexe avec quelque autre espèce exotique que ce soit en ce qui a trait à la couleur, à la forme et à l’allure générale. Il suffit de les approcher pour s’en rendre compte.
(Cliquez sur les photos pour voir les insectes de plus près)

Climaciella_brunneaUne guêpe mutante
Les mantispides sont des insectes peu observés, mais pourtant des plus intéressants. Ils peuvent ressembler à de petites mantes religieuses d’à peine un centimètre, ou encore à une nouvelle espèce créée par un entomologiste. Imaginez la tête et les pattes d’une mante religieuse, attachées au corps d’un autre insecte, complètement différent, en l’occur­rence une guêpe, et vous avez là une description assez ressemblante du mantispide. Vous avez l’impression d’avoir sous les yeux un mutant (guêpe-mante), vorace prédateur d’autres menus insectes. Les mantispides peuvent être observés près des lumières, où ils se trouvent à proximité de leurs petites proies…

Insecte bâtonDes fantômes dans nos forêts
Beaucoup s’émerveillent de l’apparence des phasmes, les «insectes bâtons», et avec raison! Comme leur nom l’indique, ces insectes ressemblent à des branches de façon telle qu’ils peuvent tromper l’œil du plus aguerri des prédateurs. Ces champions du camouflage ont un représentant ici, au Québec! Notre espèce de phasme n’a pas une taille de 30 cm, comme certaines espèces exotiques, mais peut quand même atteindre près de 10 cm! Lors de votre prochaine randonnée en forêt, si vous croyez voir une branche qui marche, ne soyez pas surpris : ce n’est peut-être pas le fruit de votre imagination…

corydales cornuesSorties  tout droit d’un film d’horreur
Avec une taille d’environ 7 cm et des mandibules de plus d’un centimètre (pour les mâles), les corydales cornues ont l’air de petits monstres sortis tout droit d’un film d’horreur. La surprise atteint son apogée lorsqu’elles prennent leur envol! Ces insectes, qui passent le plus clair de leur vie dans l’eau à l’état larvaire (immature), en sortent pour devenir adultes et se reproduire. C’est à ce moment que les adultes, désorientés par les lumières des villes, se retrouvent dans les piscines de propriétaires stupéfaits qui croient découvrir «une nouvelle espèce d’insecte». Malgré leur apparence, les corydales cornues sont inoffensives.

Dogbane leaf beetlesPetits bijoux du Québec
L’un des aspects les plus frappants de plusieurs espèces exotiques est leur coloration. Beaucoup d’entre elles possèdent des couleurs métalliques iridescentes et se sont vu décerner le nom «d’insectes-bijoux». Lorsqu’on regarde de plus près des insectes comme la chrysomèle de l’apocyn, il est impossible de ne pas être émerveillé par la beauté de la bestiole. L’insecte ne fait que 7 à 8 mm, mais, avec sa coloration vert métallique, il n’a rien à envier aux plus belles espèces exotiques. Cet insecte se retrouve sur une plante communément nommée «gobe-mouche» (Apocyn à feuilles d’androsème), dont il se nourrit.

EspacePourLaVie.ca

Articles similaires

10:35 4 février 2019 | mise à jour le: 7 août 2019 à 12:13 temps de lecture: 2 minutes
Le café fragilisé