National

Fleurs et chandelles apparaissent à Bathurst après la tragédie de samedi

Par Chris Morris, LA PRESSE CANADIENNE

BATHURST, Nouveau-Brunswick – Alors que commençaient à apparaître fleurs et chandelles dans la petite ville de Bathurst, au Nouveau-Brunswick, les autorités ont dévoilé dimanche l’identité des huit victimes de l’accident de la circulation survenu la veille qui a décimé une équipe de basket-ball de l’école secondaire anglophone locale.

Cinq des victimes – Nathan Cleland, Justin Cormier, Daniel Hains, Javier Acevedo et Codey Branch – étaient âgées de 17 ans. Nickolas Quinn avait 16 ans tandis que Nicholas Kelly avait 15 ans.

La femme de l’entraîneur de l’équipe, Elizabeth Lord, âgée de 51 ans, est la huitième victime de l’accident.

Ils ont tous péri dans la collision entre leur fourgonnette et un camion semi-remorque sur une chaussée très glissante, à seulement quelques minutes de leur destination. Le groupe revenait d’une partie disputée à Moncton, à quelque 220 kilomètres de Bathurst.

« Etre ici et voir les lieux de l’accident est étonnant », a affirmé Norman Gallant, un enseignant de l’école francophone de la ville, qui connaissait une des jeunes victimes.

« La route est tellement droite et si près de Bathurst », a-t-il ajouté.

M. Gallant a affirmé qu’il se serait attendu à ce que l’accident ait eu lieu dans une courbe.

En fait, le conducteur de la fourgonnette, en mesure d’accueillir 15 passagers, a donné des coups de volant et perdu le contrôle du véhicule sur une section droite de l’autoroute, avant de heurter de plein fouet un camion.

Quatre occupants de la fourgonnette ont survécu à l’accident tandis que les victimes étaient éjectées du véhicule.

Le directeur de l’école, John McLaughlin, a indiqué que l’établissement était ouvert pendant le week-end, des conseillers en matière de deuil étant sur place.

Des étudiants se réconfortaient également les uns les autres dans un centre jeunesse tout près.

« Reposez en paix, garçons », était-il écrit sur une carte accompagnant un bouquet de fleurs déposé à l’entrée de l’école secondaire.

« Nous serez dans nos coeurs à jamais. »

Il était prévu que les cours reprennent ce lundi, mais M. McLaughlin indiqué que l’accent serait porté sur le soutien moral offert aux quelque 800 étudiants.

Les garçons devaient prendre part à un tournoi face au FC Chaleur, samedi. Des photos des victimes ont été disposées à l’intérieur du centre de soccer intérieur de Nigadoo, à proximité de Bathurst.

Les coéquipiers des victimes ont rendu hommage à ces dernières durant le match, qu’ils ont gagné.

« Chaque fois qu’ils marquaient, ils pointaient le doigt en direction du ciel, comme s’ils tentaient de communiquer avec quelqu’un au paradis », a affirmé un psychologue local, Gaétan Boudreau.

« Ils étaient habillés pour la circonstance, avec un brassard noir au bras. »

Articles récents du même sujet