National

Les libéraux souhaitent que la mission en Afghanistan prenne fin en 2009

Par Tobi Cohen, LA PRESSE CANADIENNE

KANDAHAR, Afghanistan – La vision qu’a le Parti libéral du Canada (PLC) du rôle futur que doit tenir le Canada en Afghanistan a peu changé en dépit de la tournée effectuée par les dirigeants du parti dans le pays déchiré par la guerre.

Si le chef adjoint du PLC et ancien journaliste Michael Ignatieff se trouvait à Kaboul deux jours à peine après l’invasion talibane, il y a une dizaine d’années, à l’occasion de la première de ses trois visites en Afghanistan, le dirigeant libéral Stéphane Dion en était à son premier séjour sur le sol afghan.

Mais en dépit de leur week-end chargé, qui incluait des visites en compagnie du président Hamid Karzaï et d’autres responsables afghans, un déplacement au Camp Nathan Smith afin de rencontrer des spécialistes du développement, une escale au terrain d’aviation de Kandahar pour s’entretenir avec des dirigeants militaires et rencontrer des soldats déployés dans le secteur délicat de Zhari, les libéraux s’en sont tenus à leur recommandation. Le PLC souhaite toujours que la mission militaire canadienne en Afghanistan prenne fin en février 2009.

« Nous pensons que les forces militaires du Canada ont un rôle à jouer après février 2009 », a affirmé M. Dion lors d’une entrevue accordée à des journalistes à Kandahar.

« Même s’il ne s’agit pas de combat, ce sera pour la sécurité. La différence est qu’on ne se trouve pas dans une situation où on affronte l’ennemi, on est là pour venir en aide aux civils à faire leur travail afin d’améliorer le développement de l’Afghanistan. On est là pour former la police, former les militaires », a-t-il déclaré.

En faisant écho à la recommandation faite la semaine dernière par son parti au groupe de travail chargé de se pencher sur la mission canadienne en Afghanistan, M. Dion a indiqué que le Canada devrait à l’avenir se concentrer sur des questions comme les droits des femmes, l’éducation et la gestion de l’eau.

Le Groupe d’experts indépendant sur le rôle futur du Canada en Afghanistan doit faire connaître ses conclusions au gouvernement d’ici à la fin du mois.

Les conservateurs du premier ministre Stephen Harper sont en faveur de la poursuite de la mission actuelle des Forces canadiennes en Afghanistan.

Articles récents du même sujet