Soutenez

Bars sans fumée: le cataclysme annoncé n'a pas eu lieu

Deux ans après l’interdiction de la cigarette dans les bars, les résultats financiers des bars sont moins bons, mais le cataclysme financier annoncé n’a pas eu lieu.

«La vente d’alcool est en baisse de 8 à 9 %, c’est en partie attribuable à l’interdiction du tabac, mais aussi à cause des lois plus sévères quant à la consommation d’alcool», note Renaud Poulin, président de la Corporation des propriétaires de bars, brasseries et tavernes.

Si beaucoup de fumeurs invétérés, plus âgés, sont partis et ne sont pas revenus, les jeunes fumeurs acceptent mieux la situation. «Mais ils consomment aussi moins parce qu’ils passent plus de temps dehors», précise M. Poulin qui ajoute qu’il n’y a toutefois pas eu plus de faillites ces deux dernières années, même si la suppression de vidéopokers dans certains bars a fait mal à la profession.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.