National

Plus de cas d'alcoolémie au volant au Canada?

Près d’un Canadien sur cinq (19 %) a admis avoir pris le volant après avoir consommé de l’alcool, selon les résultats d’un sondage effectué par la Fondation de recherches sur les blessures de la route (FRBR) dévoilés hier. Cette statistique connaît, depuis 2005, une progression constante qui, selon les chercheurs, pourrait se traduire par une tendance.

Au-delà de la limite permise
Ces derniers ne s’inquiètent cependant pas outre mesure puisque le pourcentage de Canadiens qui ont déclaré avoir pris le volant «en cro­yant avoir dépassé la limite permise d’alcool dans le sang» est demeuré relativement stable à 5,6 % (contre 5,2 % en 2008). La diminution depuis 2007 est toutefois notable puisque, cette année-là, 8,2 % des Canadiens avaient admis avoir conduit en croyant avoir dépassé la limite permise. Les chercheurs veulent recueillir plus de données afin de confirmer si une tendance à la baisse peut être établie dans ce cas.

Articles récents du même sujet