National

Le gouvernement signe «l’arrêt de mort» de l’Agence Science-Presse

Québec retirera tout son financement de l’Agence Science-Presse à partir 31 mars, a appris vendredi la directrice Josée Nadia Drouin.

Le financement, de quelque 123 000$, représentait 70% du budget de fonctionnement de Science-Presse. L’éditeur des magazines scientifiques pour jeunes Les Débrouillards, les Publications BLD a aussi vu ses subventions coupées, ce qui représentent 7% de ses revenus. Même chose du côté du Conseil de développement du loisir scientifique, derrière les Expo-Sciences, qui a appris vendredi que sa subvention de fonctionnement lui était retirée.

«En affaiblissant Les Débrouillards et en voulant mettre à mort l’Agence Science-Presse, c’est à un journalisme scientifique indépendant des groupes d’intérêt, et déjà très fragile, qu’on s’attaque», peut-on lire dans un communiqué de l’agence.

Un mot-clic #SauvonsASP a été créé par l’agence.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *