National

Un agent de la GRC écope de 30 mois pour parjure

VANCOUVER – Un agent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) condamné pour parjure lors de son témoignage à une enquête publique sur la mort de Robert Dziekanski a écopé de 30 mois de prison.

Kwesi Millington est l’un des quatre agents impliqués dans une confrontation fatale à l’aéroport de Vancouver en 2007, au cours de laquelle l’immigrant polonais a été atteint de décharges de Taser et est mort.

Les quatre agents ont témoigné à l’enquête publique sur sa mort, et ont été accusés par la suite de parjure pour s’être supposément entendus sur un faux témoignage.

Chaque agent a été traduit en justice séparément, résultant en deux acquittements et deux condamnations.

L’avocat de Kwesi Millington avait réclamé une peine avec sursis d’une année, tandis que la Couronne aspirait à obtenir jusqu’à trois ans derrière les barreaux pour l’accusé.

L’ancien caporal Monty Robinson, qui avait aussi été condamné pour parjure lors de son témoignage, se verra infliger sa sentence le mois prochain.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *