Ahuntsic-Cartierville

Mélanie Joly remporte l’investiture libérale

Photo: Isabelle Bergeron

Ahuntsic-Cartierville. C’est confirmé: Mélanie Joly portera les couleurs du Parti libéral du Canada (PLC) à l’élection fédérale du 19 octobre prochain.

Elle a remporté hier l’investiture organisée par le parti pour permettre aux militants de choisir leur candidat.

Mme Joly affrontait trois autres candidats: Grace Batchoun, une gestionnaire, Viken Attarian, un ingénieur, et Elie Kassissia, un homme d’affaires, lors d’un vote qui a tenu en haleine les militants et les médias durant trois heures. Alors que les bureaux de vote ont fermé à 17h, le résultat n’a été annoncé publiquement qu’après 21h.

Quelque 2065 militants se sont déplacés au Collège André-Grasset et au centre communautaire arménien de Cartierville pour voter. On estime le nombre total de membres avec carte à un peu plus de 5 000 personnes dans la circonscription.

Ralliement
Après l’annonce de sa victoire, Mélanie Joly a dit souhaiter travailler avec tous les libéraux d’Ahuntsic-Cartierville.

Pourtant, cette investiture est survenue après que des avertissements sérieux d’autres candidats eurent été adressés au parti lorsque la candidature de Mme Joly a été annoncée. «Je ne tiens jamais rien pour acquis», a-t-elle indiqué, soulignant que le scrutin était serré.

Deux de ses adversaires ont annoncé qu’ils se ralliaient à elle. «Elle propose des choses très proches de ce que je souhaite moi-même», a expliqué Viken Attarian.

Grace Batchoun, pour sa part, soutient qu’il y a eu du favoritisme, mais elle souhaite tout de même rejoindre les rangs de l’équipe de Mélanie
Joly. «Les gens d’Ahuntsic-Cartierville ont parlé, ils ont fait leur choix», constate-t-elle.

«Je ne tiens jamais rien pour acquis.»–Mélanie Joly, candidatte libérale dans Ahuntsic-Cartierville

Trois autres candidats s’étaient désistés en cours de route et deux avaient rejoint publiquement Mme Joly.

Présentée comme une proche du chef Justin Trudeau, Mélanie Joly s’est surtout fait connaître aux dernières élections municipales, en 2013, en terminant en deuxième place derrière l’actuel maire de Montréal, Denis Coderre.

En tant que candidate libérale dans Ahuntsic-Cartierville, elle devra notamment affronter la députée sortante Maria Mourani, élue députée bloquiste en 2011, qui s’est jointe au Nouveau Parti démocratique (NPD) pour se présenter aux élections fédérales du 19 octobre.

Articles récents du même sujet