National

La super-Lune éclipsée promet tout un spectacle

Photo: Roger N. Clark

L’éclipse totale de la Lune du 27 septembre promet d’être la meilleure de la décennie. Elle sera visible aux heures de grande écoute, en milieu de soirée dimanche, alors que la pleine lune est la plus grosse et la plus brillante de l’année. Les astres s’alignent pour un rendez-vous spectaculaire.

Dans l’ombre de la Terre
Une éclipse de Lune se produit lorsque cette dernière, normalement éclairée par le Soleil, passe dans l’ombre de la Terre. Elle devient alors passablement plus sombre et rougeâtre, mais ne disparaît pas totalement. D’où vient donc cette lumière rougeâtre qui l’éclaire?

Coucher de soleil lunaire
Imaginez être un observateur sur la Lune durant l’éclipse… Le Soleil semble glisser derrière la Terre, qui le masque d’abord partiellement (pénombre), puis totalement. C’est un coucher de Soleil créé par la Terre, mais observé depuis la Lune. Comme lors d’un coucher de Soleil observé sur Terre, l’atmosphère terrestre devient rougeâtre. Un mince anneau de lumière déviée et rougie par son passage dans l’atmosphère de la Terre projette son éclairage sur les observateurs, ainsi que sur la Lune, rendant l’éclipse visible depuis la Terre.

Une date à ne pas manquer
Ces étapes seront observables depuis le Québec durant l’éclipse du 27 septembre. Le phénomène débutera à l’horizon sud-est à 20h11, lorsque la Lune entrera dans la pénombre de la Terre. Mais il faudra attendre 21h07 – lorsque le secteur en haut, à gauche de la Lune, entrera dans la zone d’ombre – pour que le spectacle devienne vraiment apparent. De 22h11 à 23h23, toute la Lune se trouvera plongée dans l’ombre de Terre. Pendant ces 72 minutes, l’éclipse sera totale: c’est à ce moment que la teinte rougeâtre créée par l’éclairage de l’atmosphère terrestre sera la plus perceptible. La Lune sortira ensuite graduellement de l’ombre, qu’elle quittera à 0h27; l’éclipse sera complètement terminée près d’une heure plus tard.

Tout un spectacle
Les éclipses de Lune ne présentent pas de danger pour les yeux et sont facilement observables depuis les villes. On peut même observer une éclipse par la fenêtre, depuis le confort de son salon; mais pourquoi ne pas profiter des soirées encore confortables de septembre, quitte à apporter une couverture? S’il ne fait pas beau, pas de souci, la longue durée du phénomène permettra peut-être d’en profiter plus tard. Mais pour ne rien manquer, il ne faut pas hésiter à se déplacer pour fuir les nuages. Plusieurs points de vue seront accessibles puisque cette éclipse sera visible partout en Amérique, et même dans l’ouest de l’Europe et de l’Afrique. La prochaine éclipse totale visible dans son entièreté au Québec n’aura lieu qu’en janvier 2019.

Articles récents du même sujet