National

Le Canada se départit de ses réserves d’or

Le Canada se départit de ses réserves d’or
Photo: Getty Images

OTTAWA – Le gouvernement canadien a pratiquement complété la vente graduelle de ses réserves d’or, qui se chiffrent maintenant à 77 onces seulement — évaluées lundi à environ 130 000 $.

Selon des données du Conseil mondial de l’or, le Canada fait bande à part au sein du G7: les autres membres conservent tous des réserves d’or d’au moins plusieurs centaines de tonnes du métal précieux.

Le ministère des Finances a indiqué jeudi qu’Ottawa avait vendu près de 22 000 onces de pièces d’or en février, pour une somme d’environ 35 millions $.

Un porte-parole du ministère a expliqué que la politique du gouvernement est toujours de diversifier son portefeuille en vendant des matières premières supports, comme l’or, afin d’investir plutôt dans des actifs qui sont plus facilement négociables sur les marchés.

L’ancien haut fonctionnaire aux Finances Don Drummond ne croit pas qu’il serait judicieux pour le Canada de conserver actuellement son or, qui n’offre pas de très bons rendements et qui exige des dépenses d’entreposage.

L’or symbolisait depuis des siècles la richesse d’un État, mais le Canada se départit depuis des décennies de ses réserves de métal jaune. Depuis quelques années, en fait, Ottawa s’est tourné notamment vers le dollar américain et la livre sterling.

En février, les Américains détenaient environ 8133 tonnes d’or, soit 72 pour cent de leurs réserves de valeurs, selon le Conseil mondial de l’or. L’Allemagne, de son côté, détenait le mois dernier 3381 tonnes d’or, soit 66 pour cent de ses réserves, alors que l’Italie et la France conservaient chacun plus de 2400 tonnes — soit 60 pour cent de leurs réserves respectives de valeurs.