Politique
12:06 22 juin 2021 | mise à jour le: 22 juin 2021 à 16:27 Temps de lecture: 3 minutes

Réouverture des frontières: un plan annoncé dans les semaines à venir

Réouverture des frontières: un plan annoncé dans les semaines à venir
Photo: David Kawai/Collaboration spécialeLe premier ministre du Canada, Justin Trudeau

Quand ouvrira la frontière canadienne à l’international? La réponse demeure toujours floue. Un plan serait annoncé au cours «des prochaines semaines» en fonction de la situation de la COVID-19 et des variants, a expliqué le premier ministre du Canada Justin Trudeau mardi.

Sa priorité demeure la santé des Canadiens, explique-t-il. Ouvrir les frontières pourrait être synonyme de multiplication de variants, comme le Delta, et pourrait mener à une quatrième vague.

«Beaucoup de gens ont hâte de voyager, mais la réouverture doit se faire en bonne et due forme, de façon prudente. De plus en plus de Canadiens sont entièrement vaccinés: les choses vont devenir plus normales», a-t-il prévenu

Pour ouvrir la frontière aux voyageurs étranger, au moins 75% de la population canadienne devra être pleinement vaccinée, a-t-il précisé. «On va surveiller attentivement, mais pour moi, la réouverture graduelle, ça se passe sur plusieurs semaines, pas plusieurs mois», a avancé M. Trudeau.

Situation à clarifier

Aucun allégement n’est prévu pour les individus ayant déjà contracté la COVID-19. Au Québec, ces personnes ne recevront qu’une seule dose, et ne sont donc pas considérées comme «pleinement vaccinées» au Canada, alors qu’elles le sont au Québec.

«Les experts se penchent sur cette question», a commenté le premier ministre. M. Trudeau a ajouté que les enfants qui ne sont pas vaccinés devront compléter une quarantaine lors de leur retour au pays, et ce, même si leurs parents ont reçu le vaccin.

Lundi, le gouvernement fédéral a annoncé que les personnes pleinement vaccinées n’auront plus à compléter de quarantaine lors de leur retour au pays, dès le 5 juillet. Les voyageurs internationaux arrivant au Canada n’auront plus à passer une prise de température.

Il ne sera plus nécessaire de se soumettre à un test de dépistage au huitième jour de son retour au pays. Cependant, les tests au départ et à l’arrivée demeurent obligatoires.

Le premier ministre du Québec, François Legault, a souligné qu’il appuie l’ouverture de la frontière canado-américaine, mais seulement pour les personnes ayant reçu deux doses.

Il a toutefois rappelé l’importance pour les voyageurs de posséder une preuve de vaccination. «Il va falloir que le gouvernement fédéral travaille, entre autres, avec les États-Unis pour s’assurer de la façon dont on peut avoir cette preuve d’une vaccination complète», a-t-il indiqué.

Articles similaires