Politique

Après le «Réflexe Montréal», Coderre promet un «Réflexe de l’Est»

Denis Coderre tient un microphone devant fond noir
Le chef d'Ensemble Montréal, Denis Coderre Photo: Josie Desmarais/Métro

Entreprises vertes et innovantes, infrastructures sportives et culturels, hôtels zéro déchet, commerces avec agriculture urbaine, telles sont les ambitions de Denis Coderre pour faire «renaitre l’Est». Après «Réflexe Montréal», Denis Coderre est déterminé à instaurer le «Réflexe Est Montréal».

Fin 2016, alors maire de Montréal, Denis Coderre avait signé une entente-cadre pour faire reconnaitre Montréal comme la «locomotive du Québec». L’entente accordait plus de pouvoirs à la métropole dans plusieurs domaines.

Le chef d’Ensemble Montréal prévoit de faire de l’Est une «priorité». Pour ce faire, il compte nommer un responsable de l’Est au sein du comité exécutif d’une future administration Coderre-Gelly.

Une métropole forte dépend assurément de la réalisation pleine et entière des priorités de l’Est de Montréal. Notre administration fera preuve d’un leadership réel, inclusif et représentatif afin de rendre le secteur plus sécuritaire, plus vert et plus agréable »

Denis Coderre

Un pôle durable d’innovation

Le parti souhaite faire de l’Est une destination pour les entreprises engagées dans le développement durable, que ce soit des commerces locaux, des hotels zéro déchet ou encore des startups Pour convaincre les entreprises internationales de choisir l’Est, l’équipe d’Ensemble Montréal mise sur des incitatifs financiers, ainsi que la mise en place d’incubateurs et d’une «mission internationale d’économie verte».

La mairesse de l’arrondissement Montréal-Nord, Christine Black, promet «un virage à 180 degrés» pour l’Est et de «nouvelles opportunités locales» pour un secteur de plus de 800 000 habitants. À noter que le parti souhaite attirer 100 000 résidents supplémentaires choisissent l’est d’ici les 25 prochaines années.

Une future administration Coderre-Gelly entend débloquer les fonds qui «dorment» dans les coffres de la Ville pour assurer la décontamination de tous les sols de l’Est d’ici 2035.

Accélérer la mobilité et la construction d’infrastructures

Le parti entend «accélérer» le prolongement de la ligne bleue jusqu’à Anjou et du REM de l’Est jusqu’à Rivières-des-Prairies. A ce sujet, Denis Coderre a précisé lors de l’annonce qu’il «voyait d’un bon œil» d’avoir quatre stations du REM à Rivières-des-Prairies.

Pour «faire ressortir les charmes de l’est», le parti entend mettre le pied sur l’accélérateur quant à la construction du centre sportif souhaité par les résidents de Montréal-Nord. L’arrondissement de Saint-Léonard aura aussi un nouveau centre sportif et communautaire. Hochelaga Mainsonneuve disposera d’un centre communautaire ainsi que d’une pôle familial.

Du côté de Rosemont, Ensemble Montréal entend décontaminer et transformer l’incinérateur Des Carrières. De plus, le parti prévoit qu’une maison de la culture soit construite au coin des boulevards Louis-H. La Fontaine et Châteauneuf. Un secteur acquis par l’équipe du maire sortant, Luis Miranda.

Début octobre, Projet Montréal avait également présenté ses engagements pour faire de l’est de Montréal le «pilier de la nouvelle économie».

«Fêter la nordicité montréalaise»

De son côté, la mairesse de Montréal a présenté 7 engagements pour que les montréalais profitent de la saison hivernale pour se rassembler et faire le plein d’activités sportives et familiales. «Nous connaissons Montréal comme étant l’une des villes les plus festives du monde, l’été. Mon équipe et moi voulons que Montréal soit également l’une des villes les plus festives et intéressantes du monde, l’hiver», a déclaré Valérie Plante.

Au programme, Projet Montréal veut développer, entre autres, les réseaux de sentiers et de pistes de ski dans les parcs, équiper ceux-ci de canons à neige, ou encore faciliter la location de matériel sportif hivernal.

Le parti souhaite également que les terrasses des restaurants soient chauffées pendant la saison froide pour que les résidents se rassemblent en toute saison.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet