Politique

Québec limitera la hausse des taxes scolaires à 4%

Le ministre des Finances du Québec, Eric Girard, prend la parole devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain Photo: Josie Desmarais/Métro

Le gouvernement Legault souhaite limiter la hausse de la taxe scolaire pour les ménages québécois à 4%. Le taux sera diminué de 0,1054 $ à 0,1024 $ par tranche de 100 dollars d’évaluation, ce qui limitera l’augmentation du compte de taxe à un niveau de 2% à 3% en moyenne.

C’est le ministre des Finances, Eric Girard, qui en a fait l’annonce mercredi après-midi dans un point de presse.

«Dans le contexte actuel où l’inflation et la hausse des taux d’intérêt touchent déjà durement les familles, nous avons décidé de limiter la hausse de la taxe scolaire afin d’éviter de leur faire assumer un fardeau supplémentaire. Ce geste s’ajoute à nos autres actions pour aider les Québécois à mieux faire face à l’augmentation du coût de la vie», explique le ministre.

L’aide additionnelle de 173 millions de dollars annoncée aujourd’hui portera l’aide gouvernementale pour le financement des besoins locaux à près de 1,7 milliard de dollars.

Rappelons que chaque année le gouvernement verse une subvention de l’ordre de 1,5 milliard de dollars à l’intention des centres de services scolaires afin de réduire le compte de taxe scolaire des Québécois et pour maintenir un taux de taxe unique à travers le Québec.

Sans cette diminution, les ménages québécois auraient pu voir leur compte de taxe scolaire augmenter en moyenne de 17%, en raison de la hausse importante des besoins dans le milieu de l’éducation après la pandémie. 

En place depuis juillet 2020, ce taux unique fluctue chaque année selon le coût des besoins locaux de l’ensemble des centres de services scolaires et la variation de l’assiette des valeurs foncières.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet