Soutenez

Hydro-Québec: le départ de Brochu est «personnel», selon Legault

Le premier ministre du Québec, François Legault. Photo: Capture d'écran - YouTube

Pour cette rentrée parlementaire 2023, François Legault veut rencontrer les quatre chefs d’opposition, incluant le chef du Parti conservateur du Québec, dont la formation ne siège pas à l’Assemblée nationale. Il souhaite entendre leurs idées sur la politique énergétique ainsi que sur les autres défis de 2023.

Au sujet du départ de Sophie Brochu de la direction d’Hydro-Québec, le premier ministre affirme que le choix de la dirigeante est personnel. Il a contredit les affirmations selon lesquelles la vision de Mme Brochu, qui aurait préféré de l’optimisation énergétique plutôt que de nouveaux barrages, différait de celle de son gouvernement.

La présidente-directrice générale de la société d’État avait déclaré en octobre 2022 qu’elle resterait à son poste tant que l’entreprise serait «capable de faire valoir les grandes prérogatives du besoin du système énergétique».

«On cherche qui va être en mode développement étant donné qu’il faudra augmenter la production d’électricité de 50% d’ici 2050», a expliqué François Legault, en point de presse. Sophie Brochu s’était montrée mitigée quant à la construction de nouveaux barrages.

Une assistante de recherche à l’Institut de l’énergie Trottier, Éloïse Edom, rencontrée par Métro, favoriserait la sobriété énergétique, une approche systémique et globale et le développement de l’éolien.

Mme Brochu avait également exprimé des craintes quant à la possibilité qu’Hydro-Québec devienne le Dollarama de l’électricité propre sous le gouvernement Legault. En réponse à un journaliste, le premier ministre a démenti vouloir faire de la société le Dollarama de l’électricité, préférant parler de «créer de la richesse et des revenus additionnels».

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.