Art de vivre
03:19 26 septembre 2019 | mise à jour le: 25 septembre 2019 à 21:28 temps de lecture: 3 minutes

Des sushis sans poisson

Des sushis sans poisson
Photo: MétroBloom Sushi

Les restaurants de sushis abondent dans la métropole, mais l’offre du Bloom Sushi est quelque peu différente…

Ouvrir un restaurant de sushi sans poisson! Voilà l’idée qu’ont eue Dominic Bujold (fondateur de Sushi Shop et des restaurants LOV) et Christian Manuel Venture (fondateur et chef de Momo Sushi), et qu’ils ont mis en application le 12 septembre dernier en inaugurant le restaurant Bloom Sushi.

Pourquoi des sushis sans poisson?

«Je travaille dans le monde du sushi depuis plus de 10 ans, j’en suis un fervent amateur, explique Dominic Bujold. Lorsque je suis devenu végétalien, la perspective de ne plus manger de sushis ne m’a pas plu, continue-t-il. Il fallait donc que je trouve une façon de combiner mon désir d’être végétalien et celui de continuer à manger des sushis: les sushis botaniques étaient la solution!»

Bloom a des pratiques basées sur le développement durable: produits locaux, compostage, menu en papier 100 % recyclé et, bien sûr, aucun produit animalier.

C’est lors d’une visite au Momo Sushi que Dominic fut conquis par le talent du maître-sushi Christian Manuel Ventura. De là est née la première collaboration de deux passionnés de sushis à Montréal.

Au menu

Il faut tout d’abord comprendre que les sushis botaniques (végétaliens) sont de vrais sushis, c’est-à-dire qu’ils sont exécutés selon les mêmes principes japonais et qu’ils sont tout aussi gourmands et rassasiants que ceux contenant du poisson et des fruits de mer. On trouve donc au Bloom Sushi des classiques réinventés comme les Futomakis Dragon Eyes et Kamikaze, en plus d’une belle gamme d’Hosomakis et de Nigiris.

En entrée, vous pourrez vous délecter de la traditionnelle soupe miso, de gyoza de légumes ou d’edamames assaisonnés. Des salades colorées sont également proposées aux clients du Bloom, dont celle faite de nouilles soba vertes, de mangue, de chou rouge, de tomates cerises, de pois mange-tout, de coriandre, de croustilles de lotus et d’arachides. La salade Bloom, qui est composée de roquette, de croustilles de shiitake (qui ressemble étrangement à du bacon grillé), de poire asiatique, de noix de pécan, de tomate et de figue, et couverte d’une vinaigrette sésame et balsamique, deviendra assurément un plat emblématique de la maison.

Et pour le plaisir des plus gourmands, quelques fritures figurent sur la carte du Bloom. Le Beyond Roll: un rouleau de printemps réalisé avec de la «Beyond Meat» craque sous la dent avant d’emplir la bouche de saveurs réconfortantes, alors que les légumes tempura proposent des bouchées chaudes ressemblant à celles des calmars frits.

Un décor apaisant

Une fois de plus, c’est la designer et directrice artistique Jacinthe Piotte (designer des restaurants LOV) qui a signé le décor du restaurant, en collaboration avec la firme Provencher Roy. Cette fois, Mme Piotte s’est inspirée du concept esthétique japonais wabi-sabi. Les bois clairs, les murs de pierre blanchis, les matériaux bruts, les couleurs douces et les lumières tamisées créent une ambiance accueillante et reposante, où il fait bon rencontrer famille et amis.


Bloom Sushi, est situé au 368, rue Saint-Paul Ouest, à Montréal.

Articles similaires