Carrières
10:15 5 mai 2020 | mise à jour le: 5 mai 2020 à 10:15

Biner Training, une occasion de revoir sa stratégie

Biner Training, une occasion de revoir sa stratégie
Photo: Collaboration spécialeLe modèle d’entreprise «Payez ce que vous pouvez» a sauvé une PME de Villeray

Biner Training, une salle d’entrainement située à Villeray, a su s’adapter à la pandémie de la COVID-19 en mettant en place un nouveau modèle d’entreprise axé sur les réseaux sociaux.

La stratégie de Nicolas Biniek, propriétaire de Biner Training, a été d’offrir des entrainements sportifs en ligne. Lui-même et son équipe d’entraineurs se connectent tous les jours, matin, midi et soir pour diffuser en direct sur leurs pages Instagram et Facebook des entrainements simples, accessibles et qui n’exigent aucun équipement.

En réaction à la mise sur pause indéterminée des entreprises locales offrant des services non essentiels, le défi était d’adapter le modèle d’entreprise afin de survivre à la crise.

«Du jour au lendemain, tous nos abonnements ont été mis sur pause. Aucun revenu qui rentre, mais nos frais fixes sont toujours là. Il fallait donc se virer sur un dix cennes et trouver une façon de continuer à donner de la valeur à notre communauté», affirme Nicolas Biniek.

«Payez ce que vous pouvez»

Puisque la situation personnelle de chacun varie, Biner Training a adopté une formule «Payez ce que vous pouvez». Les entrainements sont ouverts à tous et accessibles gratuitement. Si les participants y trouvent de la valeur, ils peuvent payer le montant désiré, selon leur budget.

«Sans nos membres, nous aurions sans doute dû fermer définitivement. On leur doit vraiment tout!» Nicolas Biniek, propriétaire de Biner Training

Reposant sur les contributions volontaires, cette nouvelle stratégie génère près de 50 % des revenus de la salle d’entrainement en activité. Et la communauté a rapidement doublé.

«Au début, il y avait 20-30 personnes. Deux semaines plus tard, on était à plus de 200. Enseigner à 250 personnes, on n’aurait jamais pensé à ça en vrai, c’est cinq fois la capacité de notre espace!» lance Nicolas Biniek.

Déconfinement

Avec l’annonce du déconfinement, Biner Training entrevoit maintenir une partie de son offre d’entrainements LIVE puisqu’une nouvelle clientèle physiquement loin de la salle d’entrainement s’est établie progressivement.

«On a des amis d’amis qui ont entendu parler de notre offre, de sorte que des gens de Toronto, de l’Estrie et même du Brésil et de la France se connectent pour s’entraîner avec nous! On pense sérieusement à un projet de caméras à mouvements. Ainsi, à la reprise des activités, la capacité des cours en personne serait réduite de moitié, mais avec une option d’entrainement à la maison en plus», dit M Biniek.

Articles similaires