Au boulot!
14:00 16 mars 2021 | mise à jour le: 16 mars 2021 à 11:28 temps de lecture: 3 minutes

Comment exprimer votre colère en évitant les conflits

Comment exprimer votre colère en évitant les conflits
Photo: Métro

Comme le dit Ian Tuhovsky, un auteur que j’aime bien, la colère peut à la fois être une émotion destructrice ou créatrice. Elle est destructrice quand elle met un terme à des relations et créatrice quand elle nous permet de trouver de meilleures manières de vivre ensemble.

Malheureusement, souvent, la colère peut être mauvaise conseillère. Voyons quelques principes qui vous aideront à en tirer le meilleur.

Dans un premier temps, n’ignorez pas ce sentiment en vous disant, qu’avec le temps, il finira bien par s’envoler. C’est bien peu connaître ce qui se passe dans votre tête. Si vous l’ignorez, il grossira, grossira et grossira jusqu’à ce que vous explosiez. Les émotions ne peuvent pas être contenue indéfiniment. À ce moment, vous risquez de torpiller cette relation dont vous avez besoin.

Dans un premier temps, ne vous lancez pas sur le coup de l’émotion. Laissez la colère retomber avant de confronter l’autre. Ensuite, ne vous mettez pas à blâmer ou à affubler l’autre d’épithètes disgracieuses. Vous ne feriez que le pousser à adopter une attitude de repli et l’obliger à attaquer à son tour.

Dites-vous que votre colère prend son origine dans vos pensées, vos croyances et vos attitudes et que l’autre ne les partage pas nécessairement. Alors, au lieu d’attaquer, présentez la situation comme un défi que vous partagez tous les deux. Imaginons par exemple qu’une livraison que vous attendez impatiemment ne soit toujours pas arrivée et que vous décidiez d’appeler le fournisseur. D’après vous, lequel de ces énoncés aura le meilleur impact ?

A. Je vous pensais fiable. Je vois qu’on ne peut pas vous faire confiance…

B. Dire que j’ai pensé pouvoir brasser des affaires avec des trous de cul comme vous…

C. Nous avons un problème. J’ai un client qui nous faisait confiance mais, si le produit n’arrive pas, il va changer de fournisseur et nous y perdrons tous les deux. Que pouvez-vous faire pour m’aider à garder ce client ?

On peut penser que, pour l’énoncé C, vous aurez pris le temps de prendre quelques bonnes respirations et de laisser tomber le ton accusateur.

Ensuite, vous n’aurez pas perdu de vue vos besoins. Sa livraison est en retard mais vous ne souhaitez pas couper les ponts avec lui. Vous n’êtes pas en ligne pour vous défouler ; vous souhaitez simplement que le problème soit réglé. Et ce besoin, vous n’hésitez pas à le communiquer le plus efficacement possible.

Vous avez le droit à la colère. Vous avez le droit de l’exprimer. Mais, idéalement, vous le ferez de manière créative afin de consolider votre réseau de contacts et de fournisseurs et d’améliorer l’avenir de votre relation.

Articles similaires