Soutenez

Christina Ricci dans Speed Racer… Le retour de l'enfant star

Monika Agorelius, Metro Stockholm

Christina Ricci a 28 ans et elle n’a pas besoin d’un homme pour être heureuse. L’actrice,  qui tient le premier rôle dans le film des frères Wachowski (La Matrice), Speed Racer, dit ne pas avoir besoin d’un petit ami. 

«Beaucoup d’hommes ont probablement eu peur de moi. C’est probablement parce que je suis indépendante, que je vais de l’avant et que j’ai un sens de l’humour particulier», explique l’actrice rencontrée à Londres.

Elle ajoute que les gars qui manque d’assurance ce n’est pas son genre. «Je suis attirée par les hommes qui aiment les femmes modernes et indépendantes», clame-t-elle.

Christina est devenue célèbre à l’âge de 11 ans grâce à son rôle dans The Adam’s Family. Elle a une brillante carrière et, avec Kristen Dunst et Scarlett Johansson, elle est une des rares enfants-stars à avoir survécu à l’adolescence et à toujours faire le métier d’actrice.

«Personne ne pensait que j’allais passer à travers, dit-elle. J’étais considérée comme dérangée quand j’étais petite et les psychologues avaient peur que je devienne comme mon personnage de Mercredi dans The Adam’s Family. Je suis très fière de ces films, mais je n’ai rien en commun avec le personnage.»

Nouveau départ
Après plusieurs années de silence, la carrière de Christina Ricci pourrait connaître un nouveau souffle avec Speed Racer. «C’est mon premier film à gros budget. C’était plaisant d’avoir la chance de jouer une dure à cuire dans un film de course avec de merveilleux acteurs comme Emile Hirsch, Susan Sarandon et John Goodman, affirme-t-elle. Dès que j’ai lu le scénario, j’ai aimé mon personnage qui peut botter le cul de n’importe quels gars avec quelques simples coups de kung-fu.»

L’actrice raconte d’ailleurs que l’équipe de cascadeurs lui a montré quelques trucs…  «Je me suis entraînée au kung-fu quelques mois avant le tournage, alors n’essayez pas de me frapper dans une ruelle noire parce que vous allez le regretter», conclut-elle avec un sourire ironique.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.