Culture

Lady GaGa: Celle qui sait où elle va

Telle une grande star qui aurait peur qu’on la reconnaisse, Lady GaGa est entrée dans le pub de l’hôtel Holiday Inn de la rue Sherbrooke habillée de couleurs sombres, le regard dissimulé derrière de larges lunettes opaques, un foulard cachant ses cheveux blonds.

C’est qu’elle a déjà de l’attitude Lady GaGa, puis­qu’elle rêve depuis toujours de ce moment où l’on commencera à parler d’elle. La gloire, les médias et les tournées? Elle est prête!

«Je ne savais pas si je voulais être danseuse, chanteuse ou actrice, mais ce qui était sûr, c’est que je voulais être vue!», explique la jeune fille de 22 ans. Petite déjà, elle présente des spectacles devant sa famille, puis, à 14 ans, ça devient plus sérieux. Elle chante alors dans les bars de New York pendant huit ans, jusqu’à ce qu’elle travaille à son premier album, The Fame, sorti mardi, et lance le succès Just Dance qui enflamme depuis quel­ques mois les radio.
 
Parcours d’artiste
Dans un monde où la plupart des nouveaux venus de la pop proviennent des émissions de téléréalité, Lady GaGa, elle, a fait son chemin toute seule, année après année.

«Ça n’a pas toujours été facile, se souvient celle qui a longtemps été serveuse pour arriver à joindre les deux bouts, mais maintenant, je suis fière d’avoir réussi à me faire connaître en tant qu’artiste et non en tant que chanteuse de passage. Je crois que la différence entre les deux, c’est la longévité. Je me suis toujours respectée en tant que personne et c’est moi qui ai fait mes choix; je sais que ce sera bénéfique pour ma carrière.»

Le risque d’être sexy
En voyant des images de Lady Gaga, certains penseront qu’encore une fois, une belle fille joue la carte de la sexualité pour se faire connaître.

«Je sais que certains croiront que je suis juste sexy. J’ai décidé de prendre ce risque, confie la New-Yorkaise. Mais ce que je veux, c’est prouver qu’on peut être belle et intelligente. Mon message, c’est : « Sois une femme avec tout ce que cela implique »», affirme celle qui écrit la plupart de ses paroles et de ses musiques.

Changer la pop
Lady GaGa a l’impression qu’elle a depuis toujours écouté de la musique. «Cindy Lauper, Madonna, Michael Jackson, Pink Floyd, Black Sabbat, Queen et Marilyn Manson font partie de mes influences, énumère-t-elle. J’ai écouté un peu de tout, et je crois que ça a influencé ma musique, qui mélange la pop, l’électro, le rock et le disco.»

Et sa musique, Lady GaGa ne la lance pas dans l’univers pour rien. «Ce que je veux, c’est donner aux gens de l’inspiration et de nouvelles perspectives, explique la chanteuse. Je sais qu’au fond, les gens qui jugent la pop l’aiment. Ce qu’ils n’aiment pas, c’est ce que ça signifie. Avec ma musique, je veux changer leur vision.»

Alors que son album vient tout juste d’arriver sur les tablettes, Lady GaGa n’est pas du tout nerveuse, mais confiante. «Tout commence pour moi, et je sais qu’avec mon premier album je vais en surprendre plus d’un.»

Et avec un sourire en coin, elle ajoute : «Dans un an, nous nous retrouverons dans ce même pub, les gens parleront encore de moi, et même mieux, je serai plus connue que jamais.»

À suivre…

The Fame
Présentement en magasin

Articles récents du même sujet