Culture

Témoignages d’agression sexuelle contre le réalisateur de Bohemian Rhapsody

Témoignages d’agression sexuelle contre le réalisateur de Bohemian Rhapsody
Photo by: Matt Sayles/Invision/APFILE - This Dec. 2, 2013 file photo shows Bryan Singer at the Los Angeles premiere of "The Hobbit: The Desolation of Smaug." Singer has been accused of sexually assaulting minors in a new expose published by the Atlantic. The Atlantic on Wednesday, Jan. 23, 2019, published a lengthy article about four alleged victims who said they were seduced and molested by the “Bohemian Rhapsody” director while underage. (Photo by Matt Sayles/Invision/AP, File)

Le réalisateur de Bohemian Rhapsody, Bryan Singer, fait face à plusieurs témoignages d’agression sexuelle sur des personnes mineures, d’après un reportage publié mercredi par le média américain The Atlantic.

Ce dernier a rendu public un grand reportage plus tôt dans la journée dans lequel quatre victimes alléguées «racontent leurs histoires». Elles disent avoir été agressées par le cinéaste dans leur jeunesse, alors qu’elles n’avaient pas encore 18 ans.

Selon Victor Valdovinos, l’une des victimes présumées du réalisateur, Singer aurait «attrapé [ses] organes génitaux et a commencé à [les] masturber» alors qu’il n’avait que 13 ans. Ces incidents se seraient produits sur le plateau de Apt Pupil, un film sorti en 1998.

Trois autres victimes ont accepté de s’entretenir avec le magazine sous le couvert de l’anonymat.

Une enquête avait déjà été lancée sur des allégations des jeunes garçons qui accusaient Bryan Singer de les avoir forcés à se dévêtir pour le tournage d’Apt Pupil. Menée par le bureau du procureur de Los Angeles, l’investigation avait finalement été abandonnée, faute de dépôt de plaintes.

Mercredi, le réalisateur américain a démenti en blocs les allégations contre lui dans un communiqué envoyé aux médias par l’entremise de son avocat. L’article de The Atlantic n’a d’autre but, selon Bryan Singer, que de profiter du succès de Bohemian Rhapsody, qui a été nommé aux Oscars plus tôt cette semaine dans deux catégories.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *