Culture

Cette semaine, Métro craque pour Zoothérapie, Dragons 3: Le Monde caché, les comics de Buffy…

Cette semaine, Métro craque pour Zoothérapie, Dragons 3: Le Monde caché, les comics de Buffy…

Cette semaine, Métro craque pour Zoothérapie, L’histoire de la petite fille qui marchait toute seule dans la neige, Dragons 3: Le Monde caché, les comics de Buffy, Les tribulations d’Arthur Mineur, Dans les médias et la finale d’Unbreakable Kimmy Schmidt.

1. Zoothérapie
La cinématographie d’ici fait encore belle figure cette année aux Oscars. On n’a qu’à penser à Fauve et à Marguerite, des Québécois Jérémy Comte et Marianne Farley, qui se disputeront le trophée du Meilleur court métrage de fiction. (On leur souhaite d’ailleurs la meilleure des chances!) Les cinéastes du ROC ont quant à eux monopolisé la catégorie du Meilleur court métrage d’animation, avec Bao de Domee Shi, Weekends de Trevor Jimenez et Animal Behaviour (Zoothérapie en version française) d’Alison Snowden et David Fine. Dans son style pince-sans-rire habituel, le duo qui nous a offert les séries Bob et Margaret et Shaun le mouton met en scène une hilarante séance de thérapie de groupe animalière. Entre une sangsue dépendante affective, une mante religieuse incapable de s’engager à long terme, un porc boulimique et un gorille colérique, ce sont tous nos petits travers humains qui sont disséqués avec humour. Benoit Valois-Nadeau

2. L’histoire de la petite fille qui marchait toute seule dans la neige
Quel magnifique album! Ce qui frappe d’abord, c’est le travail de l’illustratrice Aurélia Fronty, qui s’est spécialisée dans le textile avant de mettre son art au service de la littérature jeunesse. Ici, ses illustrations ponctuées de fins détails soutiennent particulièrement bien la prose aux accents poétiques de Patrick Fischmann. Des animaux se transmettent un conte ancien oublié des humains. «Un conte qui raconte l’éternelle magie des contes», décrit-on par communiqué. C’est exactement ça. Aux éditions Rue du monde. Jessica Dostie

3. Dragons 3: Le Monde caché
S’il y a une franchise qui ne déçoit jamais et dont l’animation est toujours plus époustouflante, c’est bien How to Train Your Dragon. Dans ce troisième volet, le chef-malgré-lui Hiccup (Jay Baruchel) et ses amis partent à la recherche du monde caché, car un chasseur de dragons sans scrupules a pris le village de Berk comme cible. Entre deux scènes d’action, on aborde des thèmes plus matures qui montrent bien comment le temps a passé et comment l’amitié entre Hiccup et notre Night Fury préféré, Toothless, a évolué. Une magnifique conclusion pour une trilogie qui nous réchauffe le cœur. À l’affiche. Carine Touma

4. Les comics de Buffy
Les fans de Buffy sont insatiables et on les remercie. Pour ceux qui ne connaissent pas la tueuse de vampires (sacrilège!), c’est l’occasion, car la série publiée chez Boom! Studios, dont le premier numéro est sorti en janvier, reprend du début. Les dessins sont superbes, les bagarres, dynamiques, et les dialogues, toujours aussi comiques, réservent quelques clins d’œil aux avides fans. Après avoir suivi les aventures de la Scooby-gang dans les pages publiées chez Dark Horse à la fin de la série télé, on est heureux de voir que l’histoire pourra être réinventée grâce à un art qui laisse beaucoup de liberté. Carine Touma

5. Les tribulations d’Arthur Mineur
On avait peu entendu parler d’Andrew Sean Greer de ce côté-ci de la frontière avant qu’il remporte le prix Pulitzer 2018 pour ce roman aussi comique que brillant. Arthur Mineur est un écrivain raté qui fuit San Francisco à l’aube de ses 50 ans pour ne pas avoir à assister au mariage de son ex. De Mexico au désert marocain, en passant par l’Allemagne et l’Inde, on le suit dans ses péripéties à l’étranger et ses rencontres sans lendemain avec quelques hommes. Trouvera–t-il l’amour au bout du chemin? Aux éditions Actes Sud. Jessica Dostie

6. Dans les médias
Depuis maintenant deux ans, l’animatrice Marie-Louise Arsenault et son équipe formée de Noémie Mercier, Raed Hammoud et Arnaud Granata décortiquent chaque semaine ce qui retient l’attention des médias, pour le meilleur et pour le pire. Par la même occasion, elles offrent un rare examen de conscience et une critique approfondie du travail des artisans du quatrième pouvoir. Au fil des émissions, la formule s’est grandement améliorée, la place laissée vacante par l’ex-chroniqueur Donald Cuccioletta donnant plus de temps pour les échanges d’idées et les discussions de fond. La présence d’une personnalité invitée ainsi que d’experts apporte toujours un angle original aux analyses. Les jeudis à 21 h, à Télé-Québec. Marie-Lise Rousseau

7. La finale d’Unbreakable Kimmy Schmidt
Toute bonne chose a une fin et les créateurs de cette formidable série l’ont bien compris en bouclant la boucle après quatre saisons. Ainsi prennent fin les aventures de l’enthousiaste et résiliente Kimmy (Ellie Kemper), rescapée d’une secte apocalyptique, de son flamboyant colocataire Titus (Tituss Burgess), de leur propriétaire crinquée Lillian (Carol Kane) et de leur amie faussement superficielle Jacqueline (Jane Krakowski). Ces quatre New-Yorkais en apparence incompatibles vont certainement nous manquer, surtout pour leurs répliques mémorables truffées de références populaires qui écorchent avec aplomb l’actualité récente (Harvey Weinstein, la masculinité toxique et l’embourgeoisement y passent cette saison). Chapeau à Tina Fey et à Robert. Sur Netflix. Marie-Lise Rousseau

Et on se désole pour

Le décès de Toni Myers
La cinéaste canadienne Toni Myers est décédée lundi d’un cancer, à l’âge de 75 ans. Très discrète et d’une grande humilité, elle est trop peu connue du public. Pourtant, elle a marqué le milieu du documentaire 3D. Elle a notamment été la première cinéaste à capter des images de l’espace, dans les années 1980. Parmi les nombreux films que cette pionnière a réalisés, on retient entre autres The Dream Is Alive (1985), Destiny in Space (1994), Space Station 3D (2002) et A Beautiful Planet (2016). Ces œuvres ont d’ailleurs inspiré bon nombre d’astronautes à exercer leur métier, rien de moins. Marie-Lise Rousseau

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *