Culture
16:22 8 juillet 2020 | mise à jour le: 8 juillet 2020 à 16:22 temps de lecture: 2 minutes

Boycottage de Facebook: le Musée d’art contemporain rejoint le mouvement

Boycottage de Facebook: le Musée d’art contemporain rejoint le mouvement
Photo: Archives MétroLe Musée d'art contemporain (MAC) de Montréal

Le Musée d’art contemporain (MAC) de Montréal a indiqué mercredi qu’il retirait tous ses investissements publicitaires de la plateforme Facebook, et ce jusqu’au 31 juillet.

La mesure vaut également pour Instagram, qui appartient à l’entreprise dirigée par Mark Zuckerberg.

L’institution veut ainsi protester contre l’inaction du géant américain face à la prolifération de messages haineux ou discriminatoires sur ses plateformes.

Le Musée d’art contemporain a également décidé de suspendre ses publications sur Facebook et Instagram sociaux jusqu’à la fin du mois de juillet.

À Québec, le Musée de la civilisation a décidé d’entreprendre une démarche semblable.

«Nous prenons la décision d’emboîter le pas à ce mouvement rapidement, à l’instar de notre gouvernement et d’autres institutions qui, comme nous, souhaitent exprimer leur désaccord envers une pratique qui est contraire aux valeurs d’inclusion et de respect que nous portons. Nous continuons de penser que Facebook, comme bien d’autres plateformes, joue un rôle important et utile dans l’univers des communications, mais que les algorithmes doivent refléter les priorités humaines et sociales, dans le respect de tous les individus», a commenté dans un communiqué Stéphan La Roche, président-directeur général du Musée de la civilisation.

Mouvement mondial

Une campagne de boycott nommée #stophateforprofit a été lancée le 17 juin par plusieurs associations antiracistes, dans la suite du mouvement Black Lives Matter et la mort de George Floyd, afin de protester contre les messages haineux et les fausses nouvelles sur le réseau social.

Plusieurs institutions et groupes ont suivi le mouvement au Québec, dont le gouvernement provincial.

Des compagnies comme Desjardins, IGA, la Banque nationale et Air Canada ont également emboîté le pas.

Articles similaires