Culture
11:54 26 août 2020 | mise à jour le: 26 août 2020 à 11:58 temps de lecture: 3 minutes

MBAM: une offre d’emploi pour remplacer Nathalie Bondil

MBAM: une offre d’emploi pour remplacer Nathalie Bondil
Photo: Pablo A. Ortiz/MétroLe Musée des beaux-arts de Montréal

Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) a publié une offre d’emploi pour pourvoir le poste de directeur(trice) général(e), laissé vacant depuis le congédiement de Nathalie Bondil en juillet.

Sans mentionner la controverse entourant le renvoi de son ex-directrice par le C.A. du Musée, l’offre stipule que le ou la candidat(e) devra «maintenir et créer un environnement de travail sain et positif axé sur la reconnaissance des employés et le maintien de bonnes relations de travail.»

Rappelons que Mme Bondil s’est fait montrer la porte après 13 ans à la direction du Musée en raison du climat de travail «toxique» attribué à sa gouvernance de même qu’à son «inflexibilité» à vouloir régler les problèmes d’harcèlement psychologique.

D’actuels et d’anciens employés ont récemment approuvé son congédiement. La principale intéressée a contesté les raisons de son renvoi, justifiant qu’il coïncide plutôt avec son désaccord avec la nomination de Mary-Dailey Desmarais – membre de la famille Desmarais, important donateur du musée – au poste de directrice de la Conservation.

L’offre fait d’ailleurs allusion à deux reprises à ce poste récemment créé. Certaines tâches devront être effectuées «de concert avec la directrice de la Conservation».

L’annonce réclame également les aptitudes suivantes chez le ou la candidat(e): une «grande capacité à rassembler, à valoriser les compétences et à mobiliser le travail en équipe», la capacité de maintenir «un climat de travail positif au sein de l’institution» et «faire preuve de résilience et d’ouverture face aux changements organisationnels.»

«Saine gouvernance»

Dans son offre d’emploi, le MBAM stipule que «sous la responsabilité du conseil d’administration, le directeur général assume la direction et la gestion du Musée».

En somme, le ou la nouvelle gestionnaire de l’institution devra «planifier, organiser, diriger, coordonner et contrôler l’ensemble des activités muséales du MBAM».

«La direction générale assume un rôle de leader et de rassembleur», précise également l’offre d’emploi.

Les exigences requises pour ce poste prestigieux sont élevées: le ou la candidat(e) doit détenir une maîtrise en histoire de l’art ou en muséologie, ainsi qu’avoir un minimum de dix ans d’expérience dans un poste de gestion comparable.

Cette offre d’emploi s’inscrit dans le processus de recrutement du MBAM «pour trouver la personne qui reprendra la direction du Musée au cours des prochaines années». L’établissement fondé en 1860 avait annoncé le 20 juillet qu’il confiait ce mandat à la firme Boyden.

Articles similaires