Culture
11:35 23 novembre 2020 | mise à jour le: 23 novembre 2020 à 11:38 temps de lecture: 2 minutes

Waskapitan, un spectacle pour se rapprocher des peuples autochtones

Waskapitan, un spectacle pour se rapprocher des peuples autochtones
Photo: Collaboration spécialeAriane Moffatt en duo avec Wass

En langue atikamekw, waskapitan signifie «rapprochons-nous». C’est ce que proposent de faire la douzaine d’artistes autochtones et allochtones qui participeront au spectacle-bénéfice Waskapitan en décembre.

Elisapie, Florent Vollant, Anachnid, Wass, Natasha Kanapé Fontaine, Jemmy Echaquan, Shauit, Jeremy Dutcher, Dominique Fils-Aimé, Ariane Moffatt, Patrick Watson et Boucar Diouf feront partie de l’événement.

L’autrice-compositrice-interprète inuk Elisapie et le programmateur du Festival international de jazz de Montréal Maurin Auxéméry assureront la direction artistique du spectacle Waskapitan. Dans un esprit rassembleur, on y présentera plusieurs performances jumelant des artistes autochtones et allochtones.

«Waskapitan, c’est une occasion de partage unique, une rencontre inédite entre Autochtones et allochtones pour ouvrir le dialogue et faire du beau tous ensemble», soutient Elisapie.

Un hommage à Joyce Echaquan

L’initiative a été lancée par le Centre d’amitié autochtone de Lanaudière et le Centre culturel Desjardins à la suite de la mort tragique de Joyce Echaquan survenue à Joliette en septembre dernier.

Les artistes uniront leur voix en son honneur ainsi que pour sensibiliser la population à l’importance du dialogue entre les peuples et à la lutte contre le racisme.

Le Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec ainsi que divers organismes de la région de Joliette, dont le Festival international de Lanaudière et le Musée d’art de Joliette, supportent l’événement.

Waskapitan sera diffusé gratuitement en ligne du 3 décembre au 3 janvier prochain. Le public est invité à faire un don en ligne avant, pendant et après le concert sur le site waskapitan.org.

L’argent amassé sera remis au nouveau Fonds Waskapitan, qui financera la réalisation d’une œuvre publique «significative» en hommage à Joyce Echaquan à Joliette, indiquent les organisateurs.

Ce Fonds contribuera également au financement de divers projets visant à soutenir les peuples autochtones, notamment l’implantation d’une clinique au Centre d’amitié autochtone de Lanaudière.

Articles similaires