Culture
12:14 15 janvier 2021 | mise à jour le: 15 janvier 2021 à 12:15 temps de lecture: 2 minutes

Le Black Theatre Workshop lance son 50e anniversaire avec «Sanctuary»

Le Black Theatre Workshop lance son 50e anniversaire avec «Sanctuary»
Photo: Phanie Ethier/Collaboration spécialeLydie Dubuisson est l'autrice de «Sanctuary»

Le Black Theatre Workshop fête ses cinquante ans avec la lecture en direct de la pièce de Lydie Dubuisson, Sanctuary. Celle-ci sera diffusée gratuitement vendredi à 15h en ligne, sur Facebook et YouTube.

Il s’agit de la lecture de la nouvelle œuvre actuellement en développement par la plus ancienne compagnie de théâtre Noir au Canada. Sanctuary est ainsi d’une «discussion féministe entre une adolescente et sa sœur, sa marraine, sa meilleure amie, son pasteur et Dieu» dans le sanctuaire d’une église.

Pour «explorer les complexités de l’identité de soi» dans Sanctuary, l’autrice – et nouvellement associée artistique du Black Theatre Workshop – Lydie Dubuisson utilise l’anglais et le créole haïtien. La pièce promet également «un moment de réflexion sur le rôle des femmes et la notion de pérennité».

Chadia Kikondjo, Vlad Alexis, Mireille Métellus et Espoir Segbeaya sont de la distribution de Sanctuary, tandis que Tamara Brown en assurera la mise en scène.

La lecture de Sanctuary, qui fait partie de la Série Découverte, sera ensuite disponible virtuellement pendant quatre semaines.

Et ce n’est pas tout. La compagnie qui «se consacre au développement et à la promotion d’histoires qui célèbrent la société et la culture noires» a prévu des nouveautés pour célébrer sa 50e saison. Il y aura, entre autres, Pipeline de Dominique Morisseau, attendue ce printemps et un Jam de poésie en ligne.

«Plusieurs des projets de BTW dans la saison à venir portent sur le mouvement Black Lives Matter. Plus que jamais, nous avons besoin d’histoires de membres de la communauté noire. Les projets de la deuxième moitié de la saison répondent à ce besoin urgent d’attirer l’attention vers les difficultés et les injustices souffertes par les communautés noires à travers le monde», prévient Quincy Armorer, directeur artistique de Black Theatre Workshop, dans un communiqué.

Articles similaires