Culture
05:00 25 janvier 2021 | mise à jour le: 25 janvier 2021 à 07:14 temps de lecture: 3 minutes

TLMEP: Martin Matte prêt à dévoiler «Les beaux malaises 2.0.»

TLMEP: Martin Matte prêt à dévoiler «Les beaux malaises 2.0.»
Photo: Capture d'écranMartin Matte, de passage à Tout le monde en parle pour présenter Les beaux malaises 2.0.

En entrevue à Tout le monde en parle, l’humoriste et auteur Martin Matte s’est dit confiant que les nouveaux épisodes de la série Les beaux malaises connaîtront un succès aussi retentissant que la série originale.

C’est mercredi soir sur les ondes de TVA que sera diffusée la première émission de Les beaux malaises 2.0. Dans ces premiers épisodes diffusés depuis 2017, Martin Matte raconte à travers ses personnages sa propre séparation, alors que ses enfants ont atteint l’adolescence.

«Il y a des éléments carrément de la vraie vie qui sont pris et qui sont dedans et il y a de la fiction», a expliqué l’humoriste, qui a confié avoir pleuré en écrivant et en jouant la série.

Au-delà de sa vie personnelle, Martin Matte souhaitait aussi mettre en scène ce que nombreux couples au Québec vivent, alors que les séparations auraient doublé depuis le début de la pandémie.

«Il y en a tellement que c’est banal, mais c’est tout sauf banal. C’est quelque chose se séparer, avec les enfants, avec l’entourage et je trouvais ça ultra riche de parler de ça.» -Martin Matte, humoriste

En compétition contre lui-même

Entre 2014 et 2017, les cotes d’écoute de Les beaux malaises atteignaient souvent les deux millions de téléspectateurs et la série a remporté de nombreux Gémeaux.

L’animateur Guy A. Lepage a demandé à Martin Matte s’il pensait pouvoir obtenir le même succès près de quatre ans plus tard.

«Ça ne m’appartient pas», a répondu l’humoriste. «Je vais t’avouer qu’à l’écriture, j’avais un petit peu peur parce que quand j’écrivais les premières saisons, j’inventais quelque chose. Là, tout avait été établi et j’ai écrit une série, donc je pensais que ça allait être un peu moins bon. Mais ce n’est pas vrai. J’ai des commentaires de plein de gens avec qui j’ai fait l’émission. Je suis confiant et j’ai bien hâte de montrer ça.»

Le concept des malaises sera évidemment de retour dans les nouveaux épisodes, un procédé humoristique dont ne peut se passer l’auteur. «C’est plus fort que moi quand j’écris».

Controverse et grossophobie

Martin Matte a à nouveau été appelé à commenter le retrait en mai 2020 d’une publicité de Maxi, entreprise pour lequel il est porte-parole.

Dans celle-ci l’humoriste portait un costume qui le faisait paraître obèse afin de rire de ceux qui prenaient du poids pendant le confinement. Certaines voix, dont le groupe Anorexie et boulimie Québec (ANEB) avaient dénoncé cette publicité. Matte s’était alors excusé, tout en affirmant que ni lui, ni personne dans son équipe n’avait vu venir la controverse.

«Personnellement, si c’était de moi, je ne l’aurais pas enlevée, a-t-il comment.é. Je sais que ça peut affecter des gens. Il y en a peut-être 98% qui ont trouvé ça drôle. Qu’il y ait a 1% ou 2% [qui n’aiment pas ça] et qu’on retire tout, moi ça me trouble.»

«C’est rendu plate qu’on soit rendu obligé d’expliquer nos jokes», a renchéri l’animateur Guy A. Lepage.

Articles similaires