Culture

Vaccination: Guillaume Lemay-Thivierge en «réflexion»

Guillaume Lemay-Thivierge Photo: Radio-Canada

Dans la tourmente, Guillaume Lemay-Thivierge a justifié son choix de ne pas encore être vacciné contre la COVID-19. Dans une publication écrite, le comédien, animateur et réalisateur explique être en réflexion et revendique le droit de «cheminer à [s]on rythme».

Guillaume Lemay-Thivierge ne s’était pas publiquement prononcé à propos du vaccin jusqu’à ce qu’un reportage de La Presse révèle jeudi qu’il a perdu des contrats de réalisation pour la populaire émission District 31 en raison de son statut de non-vacciné.

La publication de cet article semble avoir déplu au comédien. «Il s’agit d’ailleurs d’une information personnelle et confidentielle qui n’aurait jamais dû se retrouver sur la place publique», déplore-t-il dans sa déclaration.

Guillaume Lemay-Thivierge affirme qu’il se fait «un devoir» de respecter les mesures sanitaires depuis le début la crise. Cependant, sa réflexion au sujet du vaccin est toujours en cours. 

«En date de ce jour, je continue à me renseigner sur les vaccins et les effets de ceux-ci. Ma réflexion à ce sujet est sérieuse et elle est alimentée par la soif du savoir», dit-il.

«J’avais l’intention d’être adéquatement protégé par l’obtention d’un vaccin avec lequel je me sentais confortable et dont la disponibilité était initialement prévue en septembre. L’homologation de ce vaccin a été reportée, mais mon intention de me protéger et de protéger les autres demeure une priorité.» 

«Cette démarche est personnelle et je respecterai toujours celle des autres», ajoute-t-il, déplorant que cette situation ait pris «des proportions démesurées».

Articles récents du même sujet