Culture

Kristen Bell et son amour des animaux

Photo: Getty
Ned Ehrbar - Metro World News

Prendre soin d’un chien errant? Adopter un animal en voie de disparition? L’actrice hollywoodienne est partante.

Impossible de remettre en question l’amour que voue Kristen Bell aux animaux depuis qu’une vidéo de l’actrice est devenue virale sur l’internet. Dans celle-ci, la vedette de Veronica Mars et de House of Lies perd complètement la carte quand son petit ami arrive chez elle avec un bébé paresseux.

Quand vient le temps de défendre les droits des petites bêtes, Bell est tout sauf paresseuse, prenant la parole pour des organismes locaux et internationaux qui viennent en aide aux chiens abandonnés comme aux rhinos en danger. Métro s’est entretenu avec elle.

Quelle cause animale vous tient le plus à cœur?
Chaque fois que je sais qu’un animal souffre, j’aimerais lui venir en aide. Ça serait trop difficile pour moi de ne choisir qu’une seule cause. J’encourage toujours les gens à adopter des animaux dans les refuges. Récemment, j’ai aussi été touchée par le braconnage. Des éléphants, des rhinocéros et des tigres sont tués chaque jour parce que leur peau, leurs défenses, leurs cornes et leurs os sont prisés.

Que faites-vous pour aider?
Je me suis engagée dans la campagne handsoffmyparts.org de la WWF. L’organisme tente de tirer la sonnette d’alarme à ce sujet et il appuie les gouvernements qui se sont rassemblés en Thaïlande pour discuter des moyens de renforcer les lois afin de contrer le braconnage.

Quel est le meilleur moyen pour la population qui souhaite aider, s’engager ou faire des dons?
Je conseille de visiter le site worldwildlife.org de la WWF. L’organisme a une excellente réputation. On peut se procurer sur le site des t-shirts ou adopter symboliquement son animal favori. Pas moins de 84 % de chaque dollar donné va directement aux programmes de protection et de conservation. Je trouve que l’adoption symbolique est un excellent cadeau pour mes neveux et mes nièces. Je ne surprendrai personne en disant que, pour ma part, j’ai adopté symboliquement un paresseux!

Articles récents du même sujet