Culture

iCloud: «Une photo continue d’exister sur internet, même si on la supprime», dit un expert

Photo: Getty

Après que des centaines de photos de célébrités en tenue d’Eve ou d’Adam eurent été mises en ligne par un pirate informatique dimanche, Métro a parlé avec Rik Ferguson, le vice-président de la recherche sur la sécurité chez Trend Micro, une firme de sécurité informatique, pour savoir comment les usagers peuvent protéger leur vie privée en ligne.

Comment le pirate a-t-il pu s’introduire par effraction dans iCloud, le service de stockage de données d’Apple?
Le scénario le plus probable, c’est que le pirate connaissait le courriel qu’utilisaient ses victimes sur iCloud. Il a donc cliqué sur «Mot de passe oublié» et il a répondu à la question de sécurité standard – le nom de jeune fille de la mère, par exemple. La vie des stars étant publique, beaucoup d’informations personnelles sont disponibles à leur sujet. Le pirate pourrait également avoir accédé à leurs comptes de messagerie pour obtenir toutes les informations voulues, ce qui peut être plus facile.

Qu’est-ce que les gens doivent faire pour éviter de se faire voler des documents personnels sur l’internet?
Tout d’abord, je conseillerais aux gens d’arrêter de prendre des photos explicites d’eux-mêmes et de toujours prendre soin de leur image en ligne. Quand nous supprimons une photo sur notre téléphone, elle continue d’exister sur l’internet, que ce soit dans le nuage [NDLR: un espace de stockage de données en réseau] ou dans un autre compte personnel. Les gens devraient également commencer à utiliser des services spécialisés de gestion de mots de passe. Les utilisateurs de l’application iCloud devraient aussi utiliser l’authentification en deux étapes, une option que les gens ignorent trop souvent. Et quant à vos questions de sécurité, comme le nom de jeune fille de la mère, pourquoi ne pas inventer un nom au lieu d’utiliser le vrai?

Pensez-vous que les utilisateurs doivent désormais retourner à l’appareil photo professionnel pour protéger leur vie privée?
Il est intéressant de remarquer qu’à peu près personne ne prenait son autoportrait nu avant l’ère numérique, parce que pour faire développer ses photos, il fallait donner la pellicule à une personne ou à une compagnie. Maintenant, les images prises avec un téléphone intelligent sont envoyées directement dans le nuage: elles ne restent pas simplement dans l’appareil personnel. Mais je le répète: si vous ne voulez pas que des milliers de personnes sachent de quoi vous avez l’air lorsque vous êtes nu, ne prenez tout simplement pas de photos de vous nu!

***
Menace de poursuites
Plusieurs des célébrités visées par l’attaque informatique ont menacé de poursuivre en justice quiconque partagerait les images d’elles nues.

  • Plusieurs médias ayant dirigé leurs lecteurs vers les photos volées ont effacé les cyberliens devant la menace de représailles judiciaires.
  • Twitter commençait également à suspendre les usagers qui partageaient les images compromettantes des célébrités piratées.

Articles récents du même sujet