Culture
15:16 18 janvier 2016 | mise à jour le: 18 janvier 2016 à 15:26 Temps de lecture: 2 minutes

Jada Pinkett-Smith et Spike Lee boycottent les Oscars

Jada Pinkett-Smith et Spike Lee boycottent les Oscars
Photo: Crédit photo: Getty Images

La controverse entourant le manque de diversité ethnique aux Oscars prend davantage d’ampleur avec l’appui de ces grands du cinéma. Jada Pinkett Smith et Spike Lee ont tous les deux pris position et boycotteront la cérémonie du 28 février prochain.

«Oscars So White», c’est le nom donné à cette controverse due au manque de diversité. Cette année, aucun des acteurs ou actrices nommés dans les catégorie de meilleur premier et second rôle n’est de couleur. Ils sont tous blancs. En 2015, c’était la même chose. 20 acteurs blancs cette année, 20 acteurs blancs l’année dernière. Il faut remonter en 2014 pour trouver Lupita Nyong’o, Chiwetel Eijofor et Barkhad Abdi. Un problème qui est souligné depuis bien longtemps, mais qu’on commence à prendre un peu plus au sérieux avec les déclarations de grands acteurs du milieu.

Pour l’année 2016, ce n’est pas qu’aucun acteur noir n’a su faire un bon film, au contraire. Plusieurs souligneront que Will Smith, qui était pourtant nommé aux Golden Globes pour sa prestation dans «Concussion», n’a pas obtenu de mention aux Oscars.

D’ailleurs, la femme de Will Smith, Jada Pinkett Smith, a tenu à mettre son grain de sel à l’histoire:

«Aux Oscars, les personnes de couleur sont toujours les bienvenues pour présenter des prix et même animer, mais nous ne sommes que très rarement reconnus pour nos accomplissements artistiques. Est-ce que les personnes de couleur devraient arrêter de participer à la vie artistique?»

Le réalisateur Spike Lee, qui a reçu un Oscar d’honneur à la fin de l’année 2015, a aussi mentionné qu’il n’assisterait pas aux Oscars cette année.

«Depuis déjà plusieurs années, lorsque les nominations des Oscars sont annoncées, des journalistes me téléphonent pour savoir mon opinion sur le manque d’acteurs de couleur. Pour une fois, j’aimerais que les journalistes demandent aux acteurs blancs ce qu’ils pensent des nominations toutes blanches.»

Articles similaires