Culture

L’été, on essaie de s’éloigner de sa télé

Une télévision Photo: www.tnp.sg

Parler de l’actualité télévisuelle à quelques semaines des vacances estivales, c’est un peu plus laborieux qu’à l’automne.

Pourquoi? Parce que nos diffuseurs traitent la télé estivale comme un dépotoir à rediffusions et un laboratoire bon marché pour des concepts plus fragiles. À l’exception de HBO qui offre souvent de très bonnes nouvelles séries l’été, il est très rare qu’on soit agréablement surpris par notre télé quand le soleil brille jusqu’à 21h00.

L’idéal serait donc de prendre une pause télé, mais c’est difficile. Même avec l’été dehors, on ressent encore l’envie de se détendre le soir à la maison en linge mou. Les terrasses au soleil et sortir jouer dehors, c’est bien, mais on ne le fait pas tous les soirs systématiquement parce qu’il fait beau. Bien sûr que non.

Alors, on a le désir de s’éloigner de sa télévision, mais l’appel de nos séries préférées est très fort.

L’été, c’est aussi un excellent prétexte pour revisiter nos séries fétiches. Quelques saisons de Friends ou de Buffy the Vampire Slayer font d’excellents compagnons de fin de soirée en juin. C’est réconfortant, même quand le mercure grimpe.

Il ne faut pas se culpabiliser d’avoir envie d’ouvrir la télévision même si nos amis publient des photos sur Instagram de leur folle soirée à l’extérieur avec de la nourriture décadente et de la bière bien froide. Même qu’on peut se faire des soirées thématiques pour justifier notre envie de pantoufles.

Avec Netflix et les autres diffuseurs de contenus en ligne, les options sont très nombreuses pour se faire des marathons nostalgiques. Vous y trouverez votre compte sans trop débourser.

Alors l’été, les rendez-vous télé ne sont pas nombreux, mais ce n’est pas une raison pour bouder notre plaisir.

Articles récents du même sujet