Écrans
16:48 4 juin 2021 | mise à jour le: 4 juin 2021 à 16:48 temps de lecture: 2 minutes

Le Gala IRIS récompense les travailleurs de l’ombre du film

Le Gala IRIS récompense les travailleurs de l’ombre du film
Photo: Collaboration spéciale Entract FilmsLa Déesse des mouches à feu d'Anaïs Barbeau-Lavalette

Les crédits de n’importe quel film le montrent bien: derrière chaque film, derrière chaque geste d’une comédienne ou d’un directeur, il y a des centaines d’artisans, des coiffeurs, des concepteurs et fabricants de costumes, des artistes de maquillage, des monteurs et monteuses, des artistes du maquillage, des photographes et plus encore.

Le Gala Artisans Québec Cinéma, présenté jeudi soir sur ICI ARTV, a souligné les succès de ces vedettes de l’arrière-scène.

Le long métrage primé La déesse des mouches à feu, d’Anaïs Barbeau-Lavalette, a récolté trois prix, dont meilleur distribution des rôles (assurée par Murielle La Ferrière et Marie-Claude Robitaille), meilleur montage (Stéphane Lafleur) et meilleure coiffure (Johanne Paiement).

Souterrain, de Sophie Dupuis, a été primé pour la qualité de sa direction de photographie (Mathieu Laverdière) et de son (Luc Boudrias, Frédéric Cloutier et Patrice LeBlanc).

Le Club Vinland a gagné dans les catégories de direction artistique (Patrice Bengle et Louise Tremblay) et des costumes (Francesca Chamberland).

L’Iris pour le film s’étant le plus illustré hors Québec a été décerné à Song of Names, de François Girard. Jusqu’au déclin de Patrice Laliberté a reçu l’Iris pour meilleurs effets visuels (Sébastien Chartier, Jean-François «Jafaz» Ferland et Marie-Claude Lafontaine d’Alchimie 24). My Salinger Year de Philippe Falardeau a été primé pour la qualité de sa musique originale, assurée par l’auteur-compositeur-interprète Martin Léon. Blood Quantum de Jeff Barnaby a obtenu l’Iris du meilleur maquillage pour le travail de Joan-Patricia Parris, Nancy Ferlatte et Erik Gosselin.

Du coté documentaire, Errance sans retour, de Mélanie Carrier et Olivier Higgins, a reçu les Iris de la meilleure direction de la photographie (Renaud Philippe et Olivier Higgins) et du meilleur montage (Amélie Labrèche et Olivier Higgins). L’Association coopérative des productions audiovisuelles (ACPAV), qui marque son 50e anniversaire, a reçu le Prix Hommage.

Les célébrations de l’excellence cinématique québécoise se poursuivent avec le Gala Québec Cinéma, qui sera diffusé en direct le 6 juin à 20h sur ICI TÉLÉ, animé par Geneviève Schmidt.

Articles similaires