Écrans

Sur vos écrans… «Les Fils», «Étreintes brisées», «Coda» et d’autres

Photo: Collaboration spéciale

Cette semaine sur vos écrans, on vous conseille les films Les Fils, Étreintes brisées, Coda et d’autres.

(1): Chef d’oeuvre, (2): Remarquable, (3): Très bon, (4): Bon, (5): Moyen, (6): Médiocre, (7): Minable. 

5ème Set (Cinquième Set)

(4)

Drame sportif français réalisé par Quentin Reynaud 

Mettant en vedette Alex Lutz, Ana Girardot, Kristin Scott Thomas. 

C’est quoi ? À 37 ans, un ex-espoir du tennis professionnel s’inscrit aux qualifications du tournoi de Rolland-Garros, malgré de nombreuses blessures et le peu d’encouragement de son épouse, qui a renoncé à sa propre carrière dans la même discipline pour élever leur fils. 

C’est comment ? Quentin Reynaud sait de quoi il parle, ayant lui-même pratiqué le tennis de haut niveau dans sa jeunesse. D’où le réalisme de son portrait d’un sportif à la croisée des chemins, campé par un Alex Lutz (GUY) totalement investi, tant au plan physique qu’émotionnel. Précise et tendue, la mise en scène rachète les quelques faiblesses du scénario. 

En salle

Coda – Le coeur à la musique (CODA)

(4)

Drame américain réalisé par Sian Heder 

Mettant en vedette Emilia Jones, Eugenio Derbez, Marlee Matlin. 

C’est quoi ? Née au sein d’une famille de pêcheurs sourds du Massachusetts à qui elle sert d’interprète, une adolescente entendante douée pour le chant est poussée par son professeur de musique à passer l’audition d’une prestigieuse école de Boston. 

C’est comment ? Sian Heder a transposé l’intrigue du film français LA FAMILLE BÉLIER sur la Côte Est américaine, et transformé les paysans du film original en pêcheurs. Tout le reste coule de source, comme en fait foi cette reproduction pittoresque, sans temps mort et bien interprétée, néanmoins cousue de fil blanc. 

En exclusivité sur Apple TV +

Étreintes brisées (Los Abrazos Rotos)

(3)

Drame sentimental espagnol réalisé par Pedro Almodovar 

Mettant en vedette Lluis Homar, Penélope Cruz, Blanca Portillo. 

C’est quoi ? Quinze ans après avoir perdu la vue, un scénariste et ex-réalisateur raconte à son assistant l’histoire d’amour tragique qu’il a vécue avec l’actrice vedette de son dernier film, une comédie qui fut produite par l’amant de la jeune femme, un homme d’affaires très jaloux. 

C’est comment ? Dans ce mélodrame sentimental dense et complexe, Almodovar (DOULEUR ET GLOIRE) rend un hommage vibrant au cinéma, ainsi qu’à sa muse Penélope Cruz, magnifiée dans des plans d’une sidérante beauté. Vrai que certains mystères s’avèrent poreux, mais ces défauts mineurs n’enlèvent rien à la portée de cette oeuvre poignante et sincère, interprétée avec sensibilité. 

Vendredi 23h sur ARTV

Les Fils

(3)

Documentaire canadien réalisé par Manon Cousin. 

C’est quoi ? Portrait des Fils de la charité, un petit groupe de prêtres-ouvriers qui ont choisi d’oeuvrer auprès des travailleurs et des démunis du quartier Pointe-Saint-Charles, à Montréal, au début des années 1970. 

C’est comment ? En rappelant l’engagement des prêtres-ouvriers au Québec, ce documentaire captivant explore avec intelligence et sensibilité une page essentielle mais méconnue de notre Histoire. Jalonné d’images d’époque inédites, truffé de témoignages passionnés et passionnants, ce film unique réussit le miracle de faire dialoguer passé et présent. 

En salle

Infinite

(4)

Drame de science-fiction américain réalisé par Antoine Fuqua 

Mettant en vedette Mark Wahlberg, Chiwetel Ejiofor, Sophie Cookson. 

C’est quoi ? Un homme hanté par des images qu’il ne comprend pas apprend qu’il appartient à une race d’êtres immortels, qui s’affrontent à intervalles réguliers depuis des millénaires, pour décider de l’avenir de l’humanité. 

C’est comment ? Ce croisement survolté entre HIGHLANDER et THE MATRIX brille moins par son originalité que par son exécution: rythme effréné, réalisation tape-à-l’oeil, cascades inventives, etc. Face à un Mark Wahlberg somnambulique, Chiwetel Ejiofor s’impose dans un rôle à l’image du film: absurdement grotesque et étrangement captivant. 

En vidéo sur demande

https://www.youtube.com/watch?v=ylqOEF8zLis

Maria

(5)

Comédie canadienne réalisée par Alec Pronovost 

Mettant en vedette Mariana Mazza, Florence Longpré, Alice Pascual. 

C’est quoi ? Devant l’insistance de sa mère atteinte d’un cancer en phase terminale, une trentenaire sans emploi finit par se remettre en question. Après plusieurs petits boulots mal payés, elle accepte un poste de remplaçante dans une école secondaire. 

C’est comment ? Ce premier long métrage d’Alec Pronovost – coécrit par l’humoriste Mariana Mazza – peine à trouver l’équilibre entre critique sociale, drame familial et chronique intimiste. Quelques moments de sincérité, certaines répliques mordantes et une interprétation dynamique rachètent une réalisation compétente, mais sans âme.

En salle

Articles récents du même sujet