Débats

Faible taux de participation, mais place aux femmes dans nos conseils municipaux !

Photo: Josie Desmarais/Métro
Yvan Giguère - Collaboration spéciale

Devant le faible taux de participation aux élections municipales, force est de constater qu’il y a un désintérêt marqué de la part de la population pour les élus de nos villes.  Et on ne peut pas vraiment mettre sur le dos de la pandémie le fait que les électeurs se sont fait plus que discrets dimanche. Il faisait beau qui plus est. S’agit-il là d’une tendance qui se dessine?

Mais qu’à cela ne tienne, les élections municipales du 7 novembre ont permis à bon nombre de candidates en lice d’être élues. Voilà tout de même de quoi se réjouir.  Juste à Québec il y aura pour la toute première fois une majorité de femmes qui siègeront au conseil municipal.  

Puis avec cinq femmes élues à la tête de l’une ou l’autre de nos dix plus grandes villes- dont Valérie Plante à Montréal et Catherine Fournier à Longueil- on peut parler d’une avancée non négligeable sur la scène municipale du Québec.  

Il y a encore du chemin à parcourir, certes,  pour en arriver à la parité hommes-femmes dans nos  conseils municipaux, mais avec les élections du 7 novembre,  ne peut t-on affirmer sans ambages qu’il s’agit là d’un pas dans la bonne direction. Du moins il est permis de le croire !

Yvan Giguère

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet