Une candidate pour le Bloc dans LaSalle-Émard-Verdun

Une candidate pour le Bloc dans LaSalle-Émard-Verdun
Photo: GracieusetéIsabel Dion est travailleuse sociale au CISSS de Laval. Elle a occupé le même poste au CIUSSS du Centre-Sud-de-l ’Île-de-Montréal et au Conseil cri de la santé et des services sociaux de la Baie James.

La travailleuse sociale Isabel Dion représentera le Bloc Québécois dans la circonscription de LaSalle-Émard-Verdun aux prochaines élections fédérales 2019. La candidate aura comme principal cheval de bataille tout ce qui a trait à la santé et aux services sociaux.

Mme Dion croit en ses chances de déloger le député sortant et ministre de la Justice, David Lametti, le 21 octobre. «Il y a une fenêtre qui s’ouvre pour le Bloc aux élections de 2019, dit-elle. Le Québec est rabaissé si ouvertement, que ce soit par rapport à ses convictions ou à la laïcité. La langue française est malmenée.»

La bachelière en travail social de l’UQAM estime qu’il est important que chacun ait accès à de l’hébergement décent, «notamment en raison de l’embourgeoisement qui fait en sorte que les taxes vont augmenter, les gens sont contraints de vendre leur propriété.»

Selon Mme Dion, la clientèle qui fréquente l’Institut universitaire en santé mentale Douglas, à Verdun, pourrait bénéficier de meilleurs logements à prix modique.

Parmi les autres enjeux dans LaSalle-Émard-Verdun, la candidate considère qu’il faut éviter de négliger la question de la gestion du patrimoine ainsi que celle du chantier du pont Samuel-De Champlain et tout ce qui s’y rapporte, comme l’aménagement et les accès ainsi que la déconstruction de l’ancienne structure.

Meilleure implication

La célibataire de 34 ans entend se concentrer sur les questions d’immigration et de réunification des familles.

«Avoir des femmes en politique, des minorités visibles, de la nouveauté, de la diversité, c’est important. Il faut aller porter le message des Québécois à Ottawa jusqu’à ce qu’on fasse l’indépendance», souligne Isabel Dion.

Son expérience en travail social et son écoute représentent ses principales forces à son avis.

Impliquée sur les questions de droits des femmes et d’environnement, Isabel Dion est présidente de la Commission de la citoyenneté au sein de son parti.

Née à Verdun, elle a déjà habité sur la rue Wellington en plus de travailler au CLSC de Verdun.