Formation et emplois

Affronter un licenciement

À la suite de la tourmente financière, votre entreprise a fait des compressions budgétaires et vous avez perdu votre emploi. Voici quelques conseils pour gérer cet événement.

Premièrement, je vous encourage à vivre votre déception. La société ne laisse pas beaucoup de place pour vivre des émotions qui sont jugées «négatives». Pourtant, il est important de vivre ce deuil, car cela vous permettra de traverser ces émotions et de les éliminer.

Rien ne sert de faire comme si elles n’étaient pas là. L’important est de ne pas y rester accroché indéfiniment, car vous perdriez  alors votre capacité de voir clair, d’agir et surtout d’obtenir un poste à la hauteur de votre talent.

Reprendre le contrôle
Comme premier geste pour reprendre contrôle de la situation et regagner en confiance, faites votre curriculum vitæ. Vous réaliserez que vous avez beaucoup plus de talents et de réalisations à votre actif que vous ne le pensez. La pénurie de main-d’Å“uvre qualifiée est un des grands défis du monde du travail présentement. Vos talents seront nécessaires à un futur employeur. Ce n’est qu’une question de temps.

L’important, dans la vie, ce n’est pas ce qui nous arrive, mais comment nous réagissons aux évènements qui nous arrivent. Voyez ce changement comme une opportunité pour créer un avenir meilleur.

Pendant cette période de transition, prenez le temps de réfléchir au prochain défi professionnel que vous désirez vivre. Faites un bilan professionnel. Ce que vous avez apprécié dans vos emplois précédents, ce que vous aimiez moins ainsi que les talents que vous souhaitez mettre à contribution. Ensuite, déterminez ce que vous désirez. Identifiez ce que vous avez besoin d’améliorer comme compétences ou comportements pour obtenir ce type d’emploi. Faites comme les athlètes, visualisez-vous en train d’obtenir cet emploi et d’y exceller.

Au cours de votre recherche d’emploi, parlez-en à vos amis, à votre famille. Contactez des gens qui peuvent vous aider. Présentez-vous sous un jour positif en ayant vos atouts bien en tête.

Ne négligez pas les réseaux de recherche d’emploi comme Emploi-Québec. Demandez franchement si du soutien si vous en ressentez le besoin.

Se perfectionner
De plus, profitez de ce temps d’arrêt pour poursuivre votre développement professionnel (lecture, recherche sur l’internet,  conférences, etc.). C’est un moment idéal. Permettez-vous aussi de commencer ce projet personnel que vous reportez depuis si longtemps afin de vous faire plaisir et de relaxer un peu. La perte d’emploi est l’un des plus grands stress de la vie.

Je vous souhaite une recherche fructueuse et un emploi tout à fait excitant!

Articles récents du même sujet