Formation et emplois

Quand le bilinguisme n'est pas une option

Daniel Holloway - Metro World News

La bonne nouvelle : vous venez tout juste de repérer l’emploi de vos rêves dans les petites annonces. La mauvaise nouvelle : une simple phrase au bas de l’annonce indique que les candidats qui parlent italien seront priorisés. Malheu­reusement, vous n’avez aucune notion d’italien, mais vous voulez vraiment obtenir ce poste.

Que faire? Vous pourriez peut-être acheter un guide d’italien, mémoriser quel­ques phrases, puis les lancer à brûle-pourpoint durant l’entrevue… N’est-ce pas une bonne idée? Non, pas vraiment, indique Dre Migdalia Romero, professeure de linguistique au Hunter College, à New York, aujourd’hui à la retraite. «Il n’y a pas de raccourcis, indique-t-elle. Personne n’impressionnera un patron poten­tiel en lui disant quelques mots dans une langue étrangère ou en lançant quelques phrases apprises ici et là.»

Des stratégies
Comment alors pouvez-vous impressionner favorablement un employeur quand la connaissance d’une langue seconde peut faire la différence entre être embauché pour l’emploi de vos rêves et regarder quelqu’un d’autre l’obtenir? «Pour ceux qui détiennent certaines bases dans une langue, mais qui manquent de fluidité, une bonne stratégie consiste à écouter des conversations dans cette langue le plus souvent possible», fait valoir Dre Romero. Cela signifie écouter les chaînes de télé et de radio qui diffusent dans la langue que vous souhaitez améliorer et répéter à haute voix ce que vous avez entendu.

Dre Romero suggère aussi de vous exercer dans des situations où vous ne ressentez aucun stress. Par exemple, si vous faites un séjour en Espagne ou au Mexique alors que vous tentez d’apprendre l’espagnol, conversez avec tous les serveurs et tous les chauffeurs de taxi que vous rencontrez. Vous vous retrouverez peut-être dans des situations embarrassantes, mais vous pourrez en tirer parti et apprendre des choses.

Pour les plus désespérés, il existe encore une autre option : «Suivre un cours de langue qui se concentre sur les termes spécialisés relatifs à une profession donnée peut être très utile», affirme Dre Romero. 

Articles récents du même sujet